Comment créer son entreprise : les 12 étapes pour lancer son business

Nicole Martins Ferreira Boutique en ligne

Temps de lecture : 15 min commentaires

Créer son entreprise, être son propre boss, donner du sens à son travail, faire de sa passion son métier, définir ses propres horaires de travail, travailler de l’autre bout du monde, manager sa propre équipe… Ces aspirations sont partagées par beaucoup d’entre nous, certains les gardent en tête comme un horizon possible, un jour… d’autres franchissent le cap pour de bon !

Le Covid-19 a bouleversé nos modes de vie et semble agir comme un déclencheur. Et si c’était le moment de concrétiser ces rêves de vie, ces idées de business qui traînent dans nos têtes depuis des lustres ? Donner du sens à son travail, ne plus dépendre d’un cadre imposé, quitte à tirer une croix sur la stabilité et le confort d’un poste salarié…

En effet, la question est là. Créer son entreprise implique des prises de risque, des incertitudes, des renoncements. À la liste des avantages correspond une liste d’inconvénients. À chacun de faire pencher la balance.

Et si l’obstacle principal pour passer à l’acte était surtout d’ordre psychologique ? La capacité à gérer ses peurs, l’incertitude, la solitude, l’échec, l’aptitude à garder la motivation, à maintenir le cap par une gestion rigoureuse de son projet de création d’entreprise. 

Monter son entreprise, c’est d’abord se connaître soi même et ses motivations profondes. L’entrepreneuriat ne correspond pas à tous les caractères. Il faut d’abord savoir s’interroger, sans jugement.

Quels sont mes envies et mes motivations profondes ? Quels moyens suis-je prêt(e) à déployer ? Au pire, si j’échoue, qu’est-ce que ça me coûte ? 

Et puis, concrètement, créer son entreprise, par où commencer ? Quelles sont les démarches pour créer son entreprise ?

Créer son entreprise nécessite un temps essentiel, celui de la réflexion et de la préparation, avant de passer aux étapes formelles d’ordre financières, administratives… 

Le succès de votre nouveau business dépendra moins de votre motivation et de vos idées – aussi géniales soient-elle – que de votre capacité à les mettre en oeuvre avec patience et rigueur. 

Cet article a pour but de vous donner confiance : nous croyons que tout est possible. Nous avons plein d’exemples d’entrepreneurs qui sont partis de rien et ont atteint leurs objectifs ! 

Vous n’avez rien à perdre à suivre les premières étapes de cet article (si ce n’est d’abandonner cette chère procrastination !).

Avoir la motivation et les idées c’est donc un très bon début. Connaître les étapes, en est une autre pour se projeter et être capable de les surmonter et d’aboutir à un plan solide.  

Il y a autant de modèles d’entreprises, que d’individus. Alors, pourquoi ne pas créer l’entreprise qui vous ressemble, en toute connaissance de cause ?

Découvrez des milliers de produits à vendre en ligne. Sans engagement ni carte de crédit.

Téléchargez Oberlo dès maintenant. C’est gratuit.

Comment créer son entreprises étape par étape

Avant de rentrer dans les détails des étapes de ce guide création d’entreprise, nous avons distingué 3 caps : Faire le point et définir son business – Challenger son idée – Concrétiser sa création d’entreprise.

Monter son entreprise : faire le point et définir son business

1. Connais-toi toi même : faire le point sur ses motivations et ses compétences

Il y a autant d’entreprises que de situations personnelles. Créer une société va répondre à plusieurs facteurs : les motivations et les objectifs, la situation financière, les compétences, le modèle économique…

C’est pourquoi, la première étape à toute création d’entreprise est de faire le point sur tous ces aspects. . 

C’est vrai que c’est frustrant, quand on a une idée géniale et qu’on est gonflé à bloc, on a envie de passer à l’action, d’ouvrir son entreprise tout de suite. On veut du concret ! Sauf que le premier facteur d’échec est de ne pas avoir pris ce temps de réflexion. Ne pas brûler les étapes. Première règle d’or pour devenir l’entrepreneur de ses rêves : patience et gestion de la frustration sont deux qualités à développer 🙂

Prenez le comme un jeu, ou un challenge, l’occasion de poser toutes ces envies et ces idées qui fourmillent dans vos têtes. 

Alors, on prend une feuille (ou deux, ou trois…un carnet quoi 🙂 et on pose à l’écrit en répondant aux questions suivantes : qu’est-ce qui me motive profondément à créer mon entreprise ? Parmi ces motivations, lesquelles sont prioritaires ? Quels sont mes atouts et mes faiblesses ? Est-ce que je peux y arriver tout seul ? Est-ce que mes compétences actuelles suffisent pour concrétiser mon projet, ou est-ce que je dois me former ou bien m’entourer pour combler mes lacunes ? De quels moyens (matériels, financiers) aies-je besoin pour y arriver ?

Les réponses que vous apporteraient à ces questions vont impacter sur les futures étapes.

Le modèle économique, les investissements financiers et la forme de votre entreprise ne seront pas les mêmes si l’on veut monter son commerce dans une ville, ou monter son entreprise en ligne, si on veut être seul ou former une équipe, si on a les apports financiers, ou si on part avec zéro budget.

Il est plutôt facile de créer son entreprise en ligne, par exemple. Mais dégager des revenus en partant de rien, c’est beaucoup plus difficile.

monter son entreprise

Vous devez être prêt à affronter cette réalité. Il y aura des challenges, des moments critiques, des doutes.

2. Partir de sa situation actuelle : professionnelle et financière

Certains auront construit un parcours professionnel et voudront monter une entreprise avec un projet en cohérence avec ce parcours et les compétences cumulées. D’autres, voudront au contraire se lancer dans une activité totalement nouvelle. Dans tous les cas, il y a plusieurs solutions : créer son entreprise en parallèle de son emploi actuel pour minimiser les risques, et donc cumuler plusieurs activités en même temps (l’art d’être slasheur).

Les salariés ont également des droits individuels à la formation (DIF). Les aides de l’État (les droits au chômage par exemple) selon les conditions de départ de son entreprise, peuvent être des tremplins à la création d’une entreprise. Renseignez-vous selon votre situation auprès de Pôle Emploi par exemple.

Comment monter son entreprise sans argent et gratuitement ?

Cette question, souvent posée révèle l’enjeu financier. Quand on est jeune, fraîchement diplômé par exemple ou, tout simplement quand on a pas suffisamment d’apport personnel à investir dans son projet d’entreprise. Alors est-il possible de créer son entreprise sans argent, et sans frais ? Oui, c’est possible. 

Dans le cas de la création d’une micro-entreprise, notamment (à condition de ne pas dépasser un seuil selon votre activité). La création d’entreprise en ligne est relativement simple, rapide et gratuite. Si vous vous lancez dans une prestation intellectuelle (type graphiste, développeur, coach, rédacteur…) qui se fait en ligne avec vos futurs clients, alors vous aurez juste besoin d’un ordinateur et du wifi !

De plus, et quelle que soit votre situation, il existe des aides à la création d’entreprise, telles que l’ACCRE par exemple, qui vous exonère des charges sociales la 1ère année de votre activité. De quoi pouvoir ouvrir son entreprise sans budget.

3. Définir son idée de business

Vous avez sans doute votre p’tite idée de business qui vous trotte dans la tête. Et si vous séchez carrément ou alors plusieurs envies qui se chevauchent, faites une liste des choses qui vous passionnent. Par exemple, le yoga, les finances personnelles, les chiens, le cinéma, la cuisine ou la mode.

Et celle de vos envies : transmettre un savoir, vendre un produit ou un service, écrire sur un sujet, aider les entreprises ou les particuliers dans leurs démarches, ou simplement gagner de l’argent sur Internet. La force de l’entrepreneur est de savoir allier ses centres d’intérêts avec ses qualités humaines et ses compétences.

Maintenant que vos idées se précisent, il faut les confronter à la réalité du marché correspondant, à commencer par explorer l’offre concurrente et la demande.

C’est ce qu’on appelle la loi du marché, et pour se faire une place au soleil, vous devez vous différencier. Plusieurs alternatives s’offrent à vous : baisser les prix, ou au contraire monter en gamme, surfer sur une tendance, trouver une activité de niche (voici une liste d’activités de niche par exemple).

D’autres questions sont à se poser : souhaitez-vous être pleinement impliqué dans votre business ou simplement en être le fondateur ? Préférez-vous agir seul ou recherchez-vous un partenaire ?

Tout est possible, de la boutique Shopify comme Oh My Cream à une activité de freelance. Vous pouvez choisir de développer votre propre business de consulting ou encore d’ouvrir une entreprise avec une équipe, fabriquer vos produits ou gérer un restaurant…!

créer son entreprise en ligne

Pour vous aider à affiner votre liste, utilisez des outils comme Keywords Everywhere pour observer le volume de recherches sur Google avec le référencement naturel pour chaque élément de votre liste. Cela vous permettra d’appréhender le niveau de popularité de vos idées.

Servez-vous également de Google Trends pour analyser l’évolution des tendances. La courbe monte-t-elle, descend-elle ou reste-t-elle stable ? Déterminez ensuite la viabilité de votre niche sur le long terme. N’hésitez pas également à poser des questions à des entrepreneurs qui se sont lancés dans un projet similaire, leur retour d’expérience peuvent orienter votre projet et être décisif. Inspirez-vous des success stories d’entrepreneurs dans votre domaine.

Prenez alors les trois mots clés les plus populaires de votre liste et répondez à ces questions : “Dans cinq ans, laquelle de ces niches me fera encore lever le matin ? Quelle idée m’excitera assez pour que j’ai encore envie de créer du contenu, des produits et des outils pour elle ?”

Vous avez trouvé ? Félicitations, vous venez de passer une étape fondamentale de la création d’entreprise !

Challenger son idée

4. Faire un plan d’entreprise

Maintenant que vous avez une bonne idée pour monter son entreprise, il est temps d’étudier les moyens d’en vivre, et d’en tirer des revenus.faire un plan d'entreprise

Par exemple, admettons que vous souhaitiez lancer un business relatif aux chiens. Vous pouvez ouvrir une entreprise de toilettage, un site de garde de chiens ou une boutique en ligne de produits canins.

Dans cette phase, vous allez déterminer lequel de ces business est le plus simple et stratégique à lancer, s’il correspond à vos compétences, s’il s’adapte à votre budget. Enfin, vous analyserez les performances du secteur.

Il est aussi possible de créer son entreprise avec plusieurs idées. Par exemple, un blog de cuisine peut se monétiser grâce à une boutique en ligne de produits d’accessoires de cuisine.

Après avoir décidé quel type d’entreprise vous souhaitez développer, il est temps de planifier votre business et de mesurer sa viabilité en faisant une étude de marché. Elle vous permettra de définir votre business model par la maîtrise de votre marché cible afin de mieux vous positionner et faire la différence.

Voici les différents points à élucider :

  • Qui est votre / vos audience(s) cible(s), quels sont leurs profils ? quelles sont ses attentes, quels sont ses usages (en ligne notamment) ?
  • Qui sont vos concurrents ? Pouvez-vous les classer ? Quels prix pratiquent-ils ? Comment font-ils pour vendre (pratiques de commercialisation, de communication) ? 
  • Quelles sont les contraintes de votre marché ?
  • Quelles sont les tendances ?
  • Quelles sont les requêtes les plus populaires ?
  • Existe-t-il des réglementations spécifiques

5. Fixez des objectifs et des attentes réalistes

Au lieu de vous concentrer sur votre première vente, peut-être devriez-vous miser sur le marketing digital avec par exemple création de contenu pour attirer du trafic sur votre site. Ou peut-être qu’avant d’ouvrir son entreprise, vous pourriez développer une communauté sur Instagram pour avoir une audience au moment du lancement.

N’hésitez pas à utiliser des indicateurs SMART pour créer vos objectifs, mais restez fidèles à ceux qui comptent vraiment pour vous.

créer son entreprise et définir ses objectifs

6. Faites un business plan d’une page

Le business plan est la suite logique de votre étude de marché, elle est essentielle dans les étapes pour créer son entreprise. Elle, et doit vous permettre d’avancer des données concrètes sur votre entreprise, telles que définir des chiffres (projection de chiffre d’affaires) et des stratégies. À moins que vous ayez besoin d’un crédit bancaire, ne perdez pas trop de temps sur un business plan. Sur une feuille, écrivez à la main votre plan d’entreprise. Le business plan va vous permettre de vous projeter concrètement, et donc de mieux vous lancer, par étape.

Votre page de business plan devrait contenir les éléments suivants :

  • Le problème résolu par votre business
  • Un pitch d’une phrase (de quoi s’agit-il ?)
  • Une liste de votre audience cible (par exemple, propriétaires de chien, personnes suivant les comptes de chiens sur les réseaux sociaux…)
  • Une analyse SWOT (Forces, faiblesses, opportunités et menaces).
  • Un plan marketing (liste d’actions à mener pour promouvoir votre entreprise)
  • Un plan financier (coûts de fonctionnement, moyens de financement de ces coûts et moyens de générer de l’argent).
  • Projection financière par trimestre

7. Parlez-en autour de vous et faites-vous aider

Vous avez à présent l’idée, des objectifs et un plan. Le moment est venu d’obtenir des feedbacks sur votre idée, de la confronter à des personnes qualifiées.

Cette étape a sonné le glas de nombreuses idées de création d’entreprise, y compris de très bonnes.

Le but est de collecter des retours sur le ou les moyens d’améliorer votre idée. Au lieu de demander des avis sur le business en lui-même, posez des questions sur des aspects précis. 

Sollicitez l’avis d’un professionnel, qui est passé par les mêmes étapes pour monter son entreprise. La plupart des villes disposent de centres dédiés à la création d’entreprise, où vous pourrez échanger avec des entrepreneurs prêts à vous aider. Restez isolé est une mauvaise idée. Les probabilités de réussite et de pérennité de votre projet augmenteront avec l’apport des connaissances des autres !

Comment montrer son entreprise quand on est un jeune entrepreneur ? 

Il existe de nombreux organismes dédiés pour aider les jeunes entrepreneurs : les CCI locales d’une part, et d’autre part les incubateurs de startups et les pépinières qui vous donnent les moyens de réussir. Ces structures vous donnent également la crédibilité qui peut faire défaut quand on est jeune, et permettent également de gagner en visibilité. De nombreux concours permettent de booster un projet d’entreprise. À vous de savoir pitcher votre projet, son business model et de démontrer son originalité et sa viabilité ! 

Certaines villes proposent même des programmes pour les jeunes entrepreneurs, dans le cadre desquels vous bénéficiez de l’accompagnement d’un mentor. Assurez-vous de recevoir des feedbacks en provenance des bonnes personnes, celles qui vous aideront à atteindre le succès.

Il existe de nombreux organismes qui aident les start ups, en les accompagnant et/ou en les finançant : les CCI, la BPI, l’Agence France Entrepreneur, le Réseau Entreprendre… à vous d’étoffer votre carnet d’adresse autour de vous. Le crowdfunding est également une solution alternative intéressante.

Concrétiser sa création d’entreprise

8. Associez-vous

L’entreprenariat solo est en expansion, donc ce conseil ne s’applique pas à tout le monde, mais il est souvent plus facile de réussir à deux. Rome ne s’est pas faite en un jour, comme toutes les entreprises florissantes. Votre business vous prendra beaucoup de temps et de ressources. Avoir quelqu’un de confiance à vos côtés vous permettra de faire des pauses pour reprendre des forces, et de combler vos lacunes éventuelles.

trouver un associé

Le choix d’un associé est crucial. Vous devez être certain que vous travaillerez efficacement avec cette personne. Est-elle de confiance ? Avez-vous déjà travaillé ensemble ? Comment avez-vous su gérer les conflits par le passé ? Vos compétences s’équilibrent-elles ? Une relation professionnelle ne risque-t-elle pas de briser votre amitié ? Assurez-vous de poser toutes les questions qui fâchent avant de prendre votre décision.

9. Donnez un nom à votre entreprise

Définir le nom d’entreprise parfait peut être difficile, en particulier si vous souhaitez un nom de domaine en .com. 

Utilisez un générateur de nom d’entreprise pour trouver l’inspiration.

La plupart des marques cherchent à inclure des mots-clés dans leur nom, comme Fashion Nova. Mais d’autres choisissent un nom unique, comme Oberlo.

générateur de nom d'entreprise

Le nom d’entreprise que vous choisirez doit être séduisant, percutant, facile à retenir et à épeler, correspondre à un domaine et des profils de réseaux sociaux disponibles.

Parfois les meilleurs noms sortent au cours d’un échange avec un ami, qui vous donnera une autre perspective. N’hésitez donc pas à demander des avis si vous tournez en rond avec le nom de votre marque.

10. Enregistrez votre entreprise

Quelles sont les démarches pour créer son entreprise ? Renseignez-vous sur la législation en cours chez vous. Dans certaines villes ou certains états, vous n’avez pas besoin d’enregistrer votre business en deçà d’un volume de chiffre d’affaires spécifique.

Cependant, des entrepreneurs enregistrent leur business dès le premier jour pour prévenir tout risque. Par exemple, si vous faites de même et que vous êtes poursuivi en justice au début de votre activité, votre entreprise est responsable mais pas vous. Protégez-vous dès que possible en donnant un statut légal à votre business.

Si vous créez une entreprise en France, sachez que vous n’êtes pas obligé de fonder dès le départ une sarl, il existe de nombreux statuts différents, qui dépendent aussi du nombre de contributeurs ou d’associés. Faites des recherches pour voir quel statut s’adaptera le mieux à votre situation.

11. Créez votre premier produit ou service

Le nombre de produits ou services possibles que vous pouvez vendre est infini.

En e-commerce, vous pouvez utiliser Oberlo pour choisir parmi des millions de produits dans de nombreuses niches populaires, telles que la mode, les bijoux, la décoration, l’automobile, la beauté, l’électronique et bien plus.

chercher des produits

Comment choisir des produits pour créer son entreprise en ligne ?

Si vous êtes expert dans une industrie en particulier, vous pourrez créer des produits digitaux tels que des eBooks, des cours, de la musique et d’autres contenus digitaux à vendre à d’autres. Vous pourrez monétiser votre expertise avec ces produits et monter en gamme avec vos services. 

Pour un business en logiciels, vous pouvez créer un produit Saas qui aide les autres business. Ou si vous êtes consultant, vous pourrez proposer des conférences, du coaching ou vos compétences.

Les produits que vous créez pour votre business dépendront largement de vos connaissances et de votre profil professionnel. Mais le choix reste incroyablement vaste.

12. Sachez vendre votre business

La promotion est sans doute l’étape la plus importante lorsqu’on lance une entreprise. Sans marketing, pas de clients et donc pas de ventes. Voici quelques exemples de la façon dont vous pouvez promouvoir votre entreprise.

La création de votre site internet, étape indispensable quelque soit votre business, et évidemment cruciale si vous créez une activité e-commerce. Suivez notre guide de la création d’un site internet simple et efficace avec un CMS.

Facebook : vous pourrez faire de la publicité Facebook en vous basant sur les intérêts de votre cible, ainsi que sur les marques qu’ils suivent. Postez également dans des groupes Facebook en tant que fan page, ce qui est un excellent moyen de promotion pour les business de niche.

Instagram : développez votre visibilité Instagram grâce à chaque post, pour diversifier vos canaux de vente. Vous pourrez aussi ajouter des liens dans vos Stories Instagram pour obtenir plus de ventes.

Pinterest : les tableaux de groupes sont un très bon moyen d’obtenir plus de visibilité sur vos posts au début de votre activité. Vous pourrez aussi créer vos propres groupes pour promouvoir vos contenus. Assurez-vous de promouvoir également d’autres marques afin de ne pas être associé à un compte spam.

Linkedin : développez votre marque personnelle en créant des post et en partageant vos opinions via les articles LinkedIn. Invitez d’autres utilisateurs à vous suivre pour augmenter votre portée.

SEO : en optimisant votre site Internet pour le référencement naturel et en créant des contenus générant plus de leads, des inscrits sur votre newsletter et du trafic sur votre site.

Quora : répondez à des questions de niche sur Quora pour promouvoir votre boutique en ligne. Vous utiliserez des outils SEO pour trouver quels termes sont bien référencés sur Quora et ainsi obtenir une meilleure visibilité sur la plateforme.

Résumé : Comment créer son entreprises étape par étape

  1. Connais-toi toi même : faire le point sur ses motivations et ses compétences
  2. Partir de sa situation actuelle : professionnelle et financière
  3. Définir son idée de business 
  4. Faire un plan d’entreprise
  5. Fixer des objectifs et des attentes réalistes
  6. Faire un business plan d’une page
  7. En parler autour de soi et se faire aider
  8. S’associer
  9. Donner un nom à son entreprise
  10. Enregistrer son entreprise
  11. Créer son premier produit ou service
  12. Savoir vendre votre business

Conclusion

N’oubliez pas, le mindset est indispensable. Gardez vos rêves en tête, votre belle énergie, votre optimisme, voyez plus loin que l’étape qui se présente à vous. Pas d’excuse, quelque soit votre statut, votre âge, vos moyens, il existe des solutions pour faire réussir votre entreprise. Mais soyez un idéaliste réaliste : prenez le temps de la réflexion, de la préparation, renseignez-vous, partagez votre idée, testez, entourez-vous, quitte à ne pas compter les heures, à ne pas voir les résultats tout de suite… La persévérance est la clé.

Définir ses objectifs en amont, les confronter à la réalité sont autant de démarches qui vous permettront de ne pas les perdre de vue et de leur faire dépasser les obstacles.

Il y aura des obstacles et des challenges sur la route, mais tant que vous avancez et que vous apprenez de vos leçons, rien ne vous empêchera de réussir. 

Le premier pas est souvent le plus difficile.

Vous souhaitez en savoir plus ?