Transformation digitale : êtes-vous prêts à voir plus loin ?

La rédaction Créer une entreprise

Temps de lecture : 8 min 0 commentaires

La transformation digitale, un terme que l’on entend un peu partout, depuis longtemps, mais qui reste toujours flou pour beaucoup d’entre nous.

Si c’est votre cas, rassurez-vous, ce n’est pas parce que vous êtes dépassé, mais parce que la transformation digitale est un processus multiforme, en constante expansion. Une transformation qui, contrairement aux précédents bouleversements techniques et industriels que nous avons connu, ne connaîtra probablement pas de fin.

Alors qu’est-ce que la transformation digitale ? En quoi consiste la digitalisation des entreprises ?

Définition, acteurs, domaines d’application et conséquences sur le marketing et l’e-commerce, on fait le point.

Découvrez des milliers de produits à vendre en ligne. Sans engagement ni carte de crédit.

Téléchargez Oberlo dès maintenant. C’est gratuit.

Transformation digitale : définition

Donner une définition de la transformation digitale n’est pas simple, puisqu’il s’agit d’un phénomène en cours et en constant développement.

Difficile aussi de dire quand elle a commencé. Était-ce à la création du premier ordinateur ? Au moment de l’avènement du smartphone ? Aux premiers développement de l’intelligence artificielle ? Ou encore tout simplement : la naissance d’Internet ?

Commençons par faire un peu le ménage du côté des termes. Le mot “digital” est en fait un anglicisme et se réfère au terme “numérique”. On parle donc précisément de transformation numérique et non digitale.

Le numérique désigne les technologies basées sur la numérisation, c’est-à-dire la capacité à transformer des signaux électriques (l’analogique) en séries de chiffres. On s’est donc mis à créer des fichiers numériques, déchiffrables grâce aux ordinateurs.

Les étapes de la transformation numérique

Elle connaît donc une première phase liée au développement des technologies de l’information et de la communication qui envahissent progressivement mais rapidement la vie des gens.

Concrètement, l’invention de l’ordinateur moderne date de 1946, mais il a fallu attendre 1971 et la création du microprocesseur pour obtenir plus de puissance dans une taille réduite. Grâce à ces formats plus raisonnables et des prix de plus en plus démocratiques, chaque foyer s’équipe d’un ordinateur et à partir de la création du World Wide Web en 1991, se familiarise avec les e-mails, les forums et les jeux en ligne. Entre temps, le téléphone mobile et autre bipers ont fait leur apparition.

Le second gros tournant de la transformation digitale se produit lorsque l’on a appliqué la technologie numérique à d’autres objets que l’ordinateur : téléphone mobile, TV, appareils photo, consoles de jeux etc.

Puis, avec l’arrivée du wifi en 1999, on a ouvert la voie aux futurs objets connectés. C’est-à-dire l’internet des objets. Les premiers objets de ce genre, comme la lampe connectée, apparaissent aux alentours de 2005.

L’arrivée du premier smartphone avec l’iPhone d’Apple en 2007 vient aussi révolutionner notre accès à Internet. On a accès à tous nos réseaux sociaux à toute heure et de n’importe où. Les boutiques e-commerce sommeillent gentiment dans notre poche et il suffit de quelques clics pour passer une commande.

Enfin, le développement le plus récent de la transformation digitale, et pas des moindres : l’intelligence artificielle, au sujet de laquelle on peut à peine imaginer les possibilités.

Qu’est ce que l’e-transformation a changé ?

En un mot ? Tout.

La somme de ces avancées technologiques interconnectées ont profondément modifié nos modes de vie, à un rythme affolant.

Difficile d’imaginer qu’il y a peine 20 ans, rien de ce qui fait une grosse part de notre quotidien n’était possible : scroller sur les réseaux sociaux, acheter en ligne, suivre un entraînement sportif via des chaussures connectées, obtenir des informations via la commande vocale, organiser ses vacances sur Internet, profiter de contenus culturels à la demande etc.

Tout à changé. Dans notre façon de consommer, de communiquer, d’apprendre, mais aussi maintenant de travailler, de guérir, de faire des rencontres ou de voyager.

La transformation digitale des entreprises

Puisque l’intégralité des secteurs d’activité ont été touchés par la transformation digitale, les façons de travailler ont aussi changé.

Bien sûr, la vente traditionnelle existe toujours, on participe encore à des salons et on passe encore des heures en réunion. Mais peu d’autres éléments ont survécu à la digitalisation des entreprises.

On travaille tous devant un ordinateur, à traiter nos mails et à surveiller nos notifications. De plus en plus de personnes sont d’ailleurs perturbées par ce flux constant de données.

Les méthodes agiles et scrum, venues des départements informatiques, infiltrent les processus liés aux ressources humaines et à la productivité des équipes. Les méthodes Lean up, inspirées du développement rapide et flexible des start-up gagnent de plus en plus d’entreprises et dans tous les conseils d’administration, on ne parle plus que d’innovation et de politique du changement.

Et la transformation digitale des entreprises ne va pas s’arrêter là, car beaucoup d’entreprises sont encore très en retard. Pour celles-ci, la transformation digitale s’arrête encore à la simple automatisation de certaines tâches.

Enfin, on peut aujourd’hui parler de transformation digitale COVID. En effet, les récentes expériences de confinement à travers le monde ont propulsé les timides débuts du télétravail sur le devant de la scène. À la faveur de cette crise, nul doute que les innovations vont s’accélérer pour améliorer les performances à distance. 

Shopify a par exemple adopté un nouveau mode de travail Digital by default. 

<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”en” dir=”ltr”>As of today, Shopify is a digital by default company. We will keep our offices closed until 2021 so that we can rework them for this new reality. And after that, most will permanently work remotely. Office centricity is over.</p>&mdash; Tobi Lutke 🌳🌲🛒🕹 (@tobi) <a href=”https://twitter.com/tobi/status/1263483496087064579?ref_src=twsrc%5Etfw”>May 21, 2020</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

D’autres entreprises comme Facebook et Twitter vont également prioriser le télétravail à la vie au bureau. 

Le télétravail était déjà la norme pour de nombreux indépendants. Il va également devenir quotidien pour des milliers d’employés. Ce qui nécessite de redéfinir pour les années à venir quelques concepts clés, comme par exemple les horaires de travail ou la séparation de la vie professionnelle et privée. Dans peu de temps, vie privée et vie professionnelle ne formeront plus qu’un tout, totalement interconnecté.

Les applications de la transformation digitale

La transformation digitale est donc déjà partout, mais elle continue de se développer encore et notamment avec l’arrivée de l’intelligence artificielle, qui nourrit autant de fantasmes que de peurs.

Les études montrent que les secteurs actuellement les plus transformés par l’intelligence artificielle sont les suivants :

  • Les transports
  • La santé
  • Le commerce
  • Le quotidien avec l’assistant personnel
  • L’industrie
  • L’environnement
  • La finance
  • La défense

Les changements à venir sont globalement positifs, notamment pour le soin des maladies, pour des transports toujours plus rapides ou encore pour l’exploration spatiale. Mais avec l’automatisation des tâches, de nombreux métiers vont également disparaître.

Une étude américaine de 2019 a réalisé un classement du potentiel d’automatisation par secteur d’activité. Les branches les plus touchées seront les suivantes :

  • Restauration 81 %
  • Production 79 %
  • Administration 60 %
  • Agriculture 56 %
  • Transports 55 %
  • Construction 50 %
  • Maintenance 49 %
  • Vente 43 %

Certains métiers sont donc amenés à disparaître, ce qui va demander une reconversion professionnelle de nombreux actifs. Mais selon une étude Dell, 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore. L’intelligence artificielle et la robotique vont donc profondément changer la manière dont on travaille au quotidien, mais aussi créer de nouvelles vocations et métiers vers toujours plus d’innovation.

Transformation digitale retail

Faut-il donc avoir peur de la transformation numérique ? Non, mais il est important d’en être conscient, d’être capable d’anticiper son impact sur votre activité et de prendre dès maintenant la vague pour en profiter au mieux.

On a vu que le commerce a été profondément modifié par l’arrivée de la vente en ligne et que le secteur était dans le top des secteurs les plus touchés par l’intelligence artificielle.

On peut se demander à l’heure actuelle s’il est intéressant d’ouvrir un commerce physique en France alors que le commerce en ligne est de plus en plus populaire. Le futur du commerce sera hybride, à la fois phygital (physique et digital), multicanal et surtout hautement personnalisé.

Si vous êtes entrepreneur dans l’e-commerce, vous allez assister à des changement inimaginables et très rapides.

Le commerce, les services et le b2b sont particulièrement touchés par la révolution digitale en raison de la collecte des données. Ce qu’on appelle aujourd’hui la big data.

Bien qu’en France les informations concernant la consommation des personnes soient encore morcelées, contrairement à la Chine par exemple, le volume de données qu’on arrive aujourd’hui à obtenir est impressionnant.

Entre la liste des achats effectués, les publicités qui sont cliquées, où et quand, les informations que l’on peut obtenir via les applications de réseaux sociaux comme le Facebook Pixel, les données concernant les sources d’acquisition ou encore les résultats de test A/B, on peut vraiment collecter de quoi proposer une expérience très personnalisée. Et encore, tout cela sans même l’accord de collecte de l’utilisateur. Imaginez ce qu’on peut faire avec ceux qui acceptent de partager toutes leurs données.

D’après le livre “Connected Strategy” (non traduit en français) de Nicolas Siggelkow et Christian Terwiesch, cette connexion globale et permanente amène 4 stratégies commerciales radicalement différentes de l’approche traditionnelle du commerce.

Jusqu’à présent, le commerce à l’ancienne consistait à proposer un produit, à prendre ou à laisser pour le client. En matière de marketing, il s’agissait principalement de proposer régulièrement des promotions pour booster les ventes.

Aujourd’hui la transformation digitale marketing implique que les marques s’adaptent totalement aux souhaits des clients, voire les anticipent.

Exemple transformation digitale 1 : la satisfaction du désir

Cette stratégie consiste à fournir au client l’objet de son désir le plus rapidement possible, dans la plus grande fluidité. C’est l’exemple version Amazon, avec son abonnement Prime livré dans la journée, les coordonnées préenregistrées, son catalogue interminable et maintenant l’achat vocal avec Alexa.

Exemple transformation digitale 2 : l’offre sur mesure

Ou la personnalisation, désormais possible grâce aux algorithmes de recommandation. En fonction de votre dernière commande ou vous propose à nouveau le même produit, ce qui est tout à fait judicieux pour les produits consommables.

En fonction des informations que vous renseignez, on vous livre une crème conçue pour votre peau (Oh my Cream) ou une sélection de complément alimentaire sur mesure (cuure.co).

Exemple transformation digitale 3 : le coaching comportemental

Cette approche consiste à accompagner l’utilisateur dans l’un de ses objectifs : perte de poids, arrêt du tabac, formation etc. Elle s’adresse à des personnes qui ont besoin d’un soutien, tout en voulant suivre la progression de leurs efforts.

Les applis sportives sont de bons exemples du coaching comportemental. Mais certaines marques vont plus loin : Nike, qui propose déjà depuis longtemps la personnalisation des chaussures, vend désormais des baskets munies d’une puce qui enregistre la fréquence et la durée de vos entraînements. En fonction de vos résultats, Nike vous fait du coaching personnalisé.

L’idée générale ici est de s’intégrer complètement dans la vie du consommateur, jusqu’à ce qu’il vous considère comme un soutien indispensable au quotidien.

Exemple transformation digitale 4 : la prescription automatique

Cette approche se fait en fonction de l’accord de l’utilisateur de partager un certain nombre de données le concernant. C’est une stratégie qui s’accorde bien avec l’internet des objet. Les assistants personnels qui vous suggèrent de recommander des produits, la montre connectée qui vous rappelle que vous n’avez pas beaucoup marché aujourd’hui et très bientôt, le frigo qui recommandera automatiquement du lait.

Les exemples peuvent s’appliquer à tous les aspects de la vie.

Que signifie la transformation digitale pour un entrepreneur en e-commerce ? Cela signifie que vous devez réfléchir à la stratégie connectée qui s’adapte le mieux à votre entreprise et à votre produit.

Et anticiper.

Cela implique également que vous deviez trouver le moyens de collecter un maximum d’information au sujet de vos prospects et de vos clients et pour cela, investir dans le marketing automation.

Collecte de preuve sociale, recommandation de produits, relance emailing, up-selling et collecte automatique de données… tous ces éléments devraient dès maintenant faire partie de votre quotidien. Rassurez-vous, il existe de nombreux outils de transformation digitale pour vous aider dans cette tâche.

Vous pouvez à ce sujet lire notre article sur le marketing automation.

Au niveau stratégique, reprenez les préceptes des start-ups et du growth hacking : bougez vite, faites des erreurs, rectifiez tout aussi vite. Lisez les ouvrages de ceux qui ont développé ces idées pour vous inspirer.

Pourquoi la transformation digitale est-elle intéressante pour l’e-commerce ? Elle vous permet d’être en contact avec vos clients 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 et partout dans le monde. Vous rendez-vous compte du nombre d’opportunités que vous ratez au moment même où vous lisez cet article ?

Avez-vous déjà pris le tournant de la transformation digitale ? Quelle en est votre expérience ? Dites-le-nous en commentaires.

Découvrez des milliers de produits à vendre en ligne. Sans engagement ni carte de crédit.

Téléchargez Oberlo dès maintenant. C’est gratuit.

Vous souhaitez en savoir plus ?