Reconversion professionnelle : 5 étapes pour changer de métier

Audrey Liberge Hors catégorie

Temps de lecture : 8 min 0 commentaires

La reconversion professionnelle est devenue de plus en plus courante. Désormais, de nombreuses personnes changent de métier au cours de leur vie. Fini le métier unique qu’on exerce jusqu’à sa retraite comme nos parents ou grand-parents ! L’épidémie de Covid-19 et l’expérience du confinement ont également poussé un grand nombre d’entre nous à repenser nos priorités et notre équilibre vie privée – vie professionnelle. Vous êtes tenté par une reconversion professionnelle ? Vous vous dites « ça y est c’est décidé, je veux changer de vie » ? Mais par où commencer pour se reconvertir et changer de travail ? Découvrez tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

Découvrez des milliers de produits à vendre en ligne. Sans engagement ni carte de crédit.

Téléchargez Oberlo dès maintenant. C’est gratuit.

Pourquoi faire une reconversion professionnelle ? 

La reconversion professionnelle recouvre des réalités très diverses. Il existe en effet de nombreuses raisons de changer de métier et d’opter pour une reconversion professionnelle comme :

  • Se sentir plus épanoui dans son travail : selon une étude Qualtrics, seuls 36 % des Français sont toujours ou souvent heureux d’aller au travail le matin. Cette situation n’est pas une fatalité. Une reconversion professionnelle peut permettre de trouver un métier plus satisfaisant et davantage en adéquation avec ses envies.
  • Avoir plus de temps libre : certains se lancent dans une reconversion professionnelle pour ne plus subir un rythme de travail effréné ou après un burn-out. Des anciens cadres par exemple, qui voyageaient beaucoup et travaillait souvent le soir et le week-end, choisissent aujourd’hui de devenir freelance pour mieux maîtriser leurs temps.
  • Se positionner sur des métiers porteurs : une reconversion professionnelle est parfois une décision stratégique, pour rebondir suite à une période de chômage, rester dans le coup et être à la pointe des « nouveaux » métiers comme le big data, l’intelligence artificielle ou la robotique. Selon une étude de Dell et de l’Institut du futur, 85 % des emplois de 2030 n’existent pas encore.
  • Travailler pour soi : de nombreux salariés souffrent d’un manque de reconnaissance au travail ou de mauvaises relations avec leurs supérieurs. Devenir entrepreneur peut être un moyen de s’affranchir des contraintes de la hiérarchie et d’être libre dans sa manière de travailler au quotidien.
  • Donner du sens à sa vie : une réorientation professionnelle peut aussi être motivée par l’envie d’être utile aux autres, de faire un métier qui a du sens ou tout simplement de vivre de sa passion.

Ainsi, selon une étude du site nouvelleviepro.fr, plus de 9 Français sur 10 (93 %) ont déjà songé à faire une reconversion professionnelle. Et, parmi les personnes qui ont déjà pensé à se reconvertir, près de 4 sur 10 (38 %) ont franchi le cap ! C’est donc loin d’être un phénomène minoritaire.

Jean-Laurent Cassely a écrit un livre passionnant sur cette quête de sens intitulé « La révolte des premiers de la classe ». Il décrit dans son ouvrage le ras-le-bol des bullshit jobs, ces postes de cadres supérieurs qui rapportent beaucoup d’argent mais qui ne procurent aucun sens ou sentiment d’utilité. Il parle aussi de reconversion urbaine, beaucoup de professionnels souhaitant à présent fuir la vie parisienne oppressante pour devenir éleveur de chèvres dans le Cantal par exemple. Cette reconversion urbaine va s’accélérer davantage avec le Covid-19 : avec le développement du télétravail, il sera possible de conserver son poste de cadre tout en bénéficiant d’un meilleur cadre de vie !

L’auteur aborde enfin le nouveau phénomène des néo-commerçants. Il utilise ce terme pour qualifier les anciens cadres sup qui ouvrent un commerce de proximité haut de gamme pour redynamiser les centres villes, avec une belle image de marque et un marketing soigné. Ces néo-commerçants sont également présents sur Internet via des boutiques en ligne, convaincus que le futur du commerce sera phygital.

Reconversion professionnelle : comment faire pour changer de métier ? 

reconversion professionnelleSe reconvertir et changer de travail ne s’improvisent pas. S’il arrive parfois de changer de métier sur un coup de tête, une approche structurée assure une vraie adéquation avec vos aspirations, loin des clichés et des idées reçues sur un métier. A l’inverse, une reconversion professionnelle mal préparée peut engendrer des déceptions et des désillusions. Découvrez les 5 étapes pour une reconversion réussie.

Étape 1 : Réflexion et test de personnalité ou comment trouver son Ikigai ? 

Iki quoi ? Venu du Japon, l’Ikigai représente la raison de se lever chaque matin. On en entend beaucoup parler dernièrement alors que les envies de reconversion professionnelle se développent de toutes parts. Trouver son Ikigai nécessite un travail de réflexion sur soi-même et sur ce que l’on aime. On peut également faire le test plusieurs fois au cours de sa vie, car notre Ikigai évolue au gré de notre vie et de nos envies. Trouver son Ikigai ne sera sûrement pas suffisant pour trouver votre voie ou votre nouveau métier, mais il peut vous donner quelques clés sur ce dont vous avez besoin pour être épanoui dans votre vie personnelle et professionnelle. Le magazine Psychologies décrit les phases de test pour trouver son Ikigai. Alors prenez un stylo et une feuille et commencez votre réflexion !

Un autre test qui peut vous aider à y voir plus clair est le renommé test de personnalité MBTI, Myer Briggs Type Indicator. Il permet de classer les individus par type psychologique : êtes-vous plutôt innovateur, médiateur, inspirateur, amuseur ou directeur ? Encore une fois, vous ne ressortirez pas de ce test avec une idée de métier mais avec quelques billes en plus sur quelle voie choisir par rapport à votre personnalité. Cela vous évitera de vouloir devenir manager si vous ne supportez pas le leadership ou de vous retrouvez dans une position qui ne stimule pas assez votre cerveau si vous faites partie de la catégorie innovateur. Il existe plusieurs moyens de passer ce test MBTI, souvent payants, mais vous pouvez faire un test MBTI gratuit avec le site 16personalities.

Étape 2 : Faire un bilan de compétences

Le bilan de compétences est devenu incontournable pour amorcer une reconversion professionnelle. Vous vous demandez quel métier choisir pour une reconversion ? Et comment trouver son métier ? Un bilan de compétences aide à identifier des possibilités et à faire les meilleurs choix. Il s’appuie sur une analyse de vos compétences professionnelles et personnelles, ainsi que de vos aptitudes et motivations. Un bilan de compétences permet donc de répondre à des questions comme « Quel métier est fait pour moi ? » ou « Quel métier me correspond ? ».

Toute personne active peut aujourd’hui bénéficier d’un bilan de compétences grâce au compte personnel de formation (CPF). Ainsi, si vous êtes salarié du secteur privé (en CDD ou en CDI), salarié du secteur public ou demandeur d’emploi, il est possible d’obtenir le financement d’un bilan de compétences.

Les bilans de compétences sont réalisés par des sociétés spécialisées, qui s’appuient sur des consultants et / ou coachs professionnels. Cet exercice a beaucoup évolué ces dernières années, notamment grâce à des start-ups comme Switch Collective par exemple, qui propose un coaching introspectif en groupe sur plusieurs semaines. Clara Délétraz, co-fondatrice de Switch Collective, expliquait sur Europe 1 : « On apprend à mieux se connaître, à dépasser ses peurs et à explorer ce qui nous fait vraiment vibrer. » Elle précisait par ailleurs dans Capital.fr que : « On peut faire le même métier en tant que freelance, devenir intrapreneur, monter un projet personnel. Il n’y a pas d’interdit ni de solution toute faite ».

Un bilan de compétences est donc un bon point de départ pour une reconversion professionnelle et trouver son métier. Il permet d’identifier vos compétences transférables et d’identifier des métiers susceptibles de vous correspondre. Il peut parfois être nécessaire de faire une formation pour accéder à ces métiers et concrétiser un changement professionnel.

Étape 3 : Tester un nouveau métier

Avant de valider son nouveau projet professionnel et de se reconvertir, il peut être pertinent de faire un stage, une immersion professionnelle ou tout simplement d’aller à la rencontre de professionnels du secteur. Cela permet de confronter ses perceptions à la réalité, de prendre conscience des avantages et des inconvénients du métier, de se plonger dans le quotidien mais aussi de commencer à tisser un réseau.

Pour cela, vous pouvez prendre contact directement avec des professionnels, participer à des événements et meet-ups ou faire appel à des solutions comme TestUnMetier ou MyJobGlasses pour parler à des professionnels ou vivre un métier sur plusieurs jours ou plusieurs semaines.

Grâce à cela, vous pourrez plus facilement vous projeter et bénéficierez de précieux conseils pour votre réorientation professionnelle.

Étape 4 : Identifier les métiers porteurs 

changer de métier

Autre paramètre à prendre en compte avant de se lancer dans une reconversion professionnelle et changer de travail : les perspectives d’avenir. En effet, certains métiers recrutent très peu et pourraient même disparaître avec la révolution technologique et l’automatisation croissante. Selon une étude de l’Institut Sapiens, c’est le cas de métiers comme comptable ou employé de banque.

A l’inverse, certains métiers sont en plein essor. Les métiers porteurs incluent toutes les activités autour de :

  • L’intelligence artificielle
  • La robotique
  • La réalité virtuelle
  • Le e-commerce et le dropshipping
  • La transition écologique
  • La e-santé
  • La domotique
  • La mobilité et les smart cities

Ces métiers peuvent être exercés de plusieurs manières : vous pouvez devenir salarié et intégrer une entreprise dans le domaine, mais aussi explorer d’autres options comme devenir consultant freelance ou entrepreneur. Si le salariat a longtemps été la norme, le travail indépendant s’est considérablement développé ces dernières années. Certains scénarios prédisent que le travail indépendant sera au moins aussi répandu que le salariat en 2030. C’est peut-être le bon moment d’envisager de travailler pour soi, plutôt que de simplement changer de travail ?

Étape 5 : Se former et acquérir de l’expertise 

Vous avez répondu à la question « quel métier est fait pour moi / quel métier me correspond » ? Vous avez un nouveau projet professionnel et êtes prêt à lancer votre reconversion professionnelle ? Il y a une dernière étape : se former et acquérir toutes les compétences nécessaires à votre nouveau métier.

En fonction de votre projet, la formation pour changer de métier peut être longue ou courte, en présentiel ou en ligne. Il existe plusieurs mécanismes de financement, comme avec Pôle Emploi par exemple. Mais vous pouvez également vous former par vous-même, par exemple grâce aux nombreux cours en ligne gratuits. Cette option est particulièrement intéressante si vous avez déjà un socle de compétences solide, et devez seulement vous former sur des points précis comme les logiciels de design graphique par exemple.

Chez Oberlo, nous proposons également de nombreuses ressources autour du e-commerce, du marketing digital et de la gestion de projet.

Reconversion professionnelle : ils ont franchi le pas 

se reconvertirVoici quelques exemples de personnes ayant opté pour une réorientation professionnelle :

  • Anthony est passé d’opticien à gestionnaire de paie. Il explique sur le site TestUnMétier que le métier d’opticien ne lui convenait pas : « Au bout d’un moment, je n’acceptais plus de rester pour plusieurs raisons. Mais je sentais surtout que le métier ne correspondait pas à mes attentes en termes de stimulation intellectuelle. J’ai donc démissionné et j’ai pris le premier poste que j’ai trouvé, avec comme objectif de pouvoir obtenir des droits à la reconversion professionnelle. » Il est aujourd’hui beaucoup plus épanoui.
  • Audrey, ancienne vendeuse en prêt-à-porter, s’est lancé dans le dropshipping et le marketing d’influence pour réaliser ses rêves. Elle s’est formée par elle-même, notamment grâce à des vidéos sur YouTube. Avec son associée Sarah, elles ont bâti un empire au féminin et génèrent des revenus importants chaque mois.
  • Alexie a fait de nombreuses années d’études pour être notaire. En parallèle, elle développe une passion pour la photographie. Après avoir longuement hésité, elle devient slasheuse en continuant sa vie de notaire et en devenant photographe auto-entrepreneur sur son temps libre. Après plusieurs mois passés à jongler entre les deux métiers, elle décide finalement de se consacrer pleinement à la photographie et démissionne. La meilleure décision de sa vie !
  • Aurélien, qui travaillait dans la communication digitale, est devenu expert dans le traitement des addictions numériques grâce à l’hypnose à l’issue d’un programme Switch Collective. Il expliquait à Capital.fr : « Je me suis ré-approprié mon histoire professionnelle, en gardant ce que j’aimais et en mettant de côté ce qui me déplaisait ».

Conclusion

Si vous n’êtes pas pleinement satisfait par votre situation professionnelle, il est peut-être temps d’opter pour une reconversion professionnelle ! Il n’est jamais trop tard pour changer de métier et prendre un nouveau départ professionnel. Pour vous donner toutes les chances de réussite, prenez le temps de travailler votre projet, avec un bilan de compétences pour trouver son métier, une étude du marché et une immersion dans votre nouveau milieu professionnel. Formez-vous pour avoir toutes les compétences nécessaires et être pleinement opérationnel. Votre nouvelle vie pourra alors commencer !

Découvrez des milliers de produits à vendre en ligne. Sans engagement ni carte de crédit.

Téléchargez Oberlo dès maintenant. C’est gratuit.

Vous souhaitez en savoir plus ?