Skip to content

Où vendre ? Les bons pays dropshipping et comment les choisir

Article par La rédaction

L’un des avantages de l’e-commerce et en particulier du dropshipping, c’est que n’importe quel endroit du globe peut être un marché cible, du moment qu’il y a une bonne connexion internet. 

Mais où vendre exactement ? Car certains marchés sont tout de même meilleurs que d’autres. Cet article se base sur ses propres données pour repérer les meilleurs marchés où vendre dans le monde. 

On regardera notamment : 

  • Le meilleur marché du dropshipping
  • Les plus gros marchés pour les dropshippers
  • Quelques marchés moins évidents, mais intéressants
  • Quelques caractéristiques que les meilleurs marchés ont en commun

C’est parti !

Les meilleurs marchés du dropshipping

Techniquement, il n’existe pas de classement mondial et officiel des pays dans lesquels le dropshipping performent le mieux. Mais on a des indices. Nous avons d’abord nos chiffres, qui nous indiquent les pays qui placent le plus de commandes sur Oberlo.

Ensuite, on peut regarder le classement des plus gros consommateurs en e-commerce. Comme on le sait tous, le COVID19 a considérablement boosté le e-commerce et on ne se rend pas encore dans quelle mesure. Mais on sait qu’en 2018, les habitants les plus dépensiers étaient les Britanniques, suivis des Américains et de la Corée du Sud. 

En rassemblant les divers chiffres nationaux disponibles, on obtient un classement du volume de dépenses en e-commerce en 2020, dans les pays suivants : 

Top pays e-commerce 2020

Bien sûr, ces chiffres sont à mettre en relation avec le nombre d’habitants en âge de consommer dans chacun de ces pays. 

On sait aussi que d’après la E-commerce fondation, l’Amérique du Nord a le plus gros nombre de consommateurs, avec 79,8 % de la population américaine et 73 % de la population canadienne qui achète en ligne.

C’est ensuite l’Europe qui se place, avec une moyenne de 72 % de la population qui consomme en ligne. 

La même étude (qui date de 2019) révèle que l’activité e-commerce la plus intense se déroule au Royaume-Uni, en Suède, aux Pays-Bas et en Allemagne. En Espagne, on passe à 63 % de la population qui achète en ligne, puis 48 % pour l’Italie et 27 % pour la Roumanie. 

Donc, si on croise les différentes données, on comprend que les pays dans lesquels le shopping en ligne est le plus actif, et donc potentiellement le dropshipping, sont les États-Unis, le Royaume-Uni, certains pays d'Asie, puis l’Europe du Nord.

Et encore, on sait que l’e-commerce va exploser à très court terme dans toutes ces régions et d'autres encore.  Alors en attendant, le dropshipping, c'est dans quel pays ?

Dropshipping aux États-Unis

Donc les USA sont clairement en haut du classement des pays où le dropshipping fonctionne. Et ce n’est pas étonnant : c’est (pour combien de temps encore ?) la première économie mondiale avec un secteur e-commerce très mature. Amazon, eBay, Etsy… tous les géants de l’e-commerce viennent de là-bas. Et d’ailleurs, plus de la moitié des boutiques Shopify du monde sont localisées aux États-Unis. 

Devenez entrepreneur dès aujourd'hui ! Créez votre boutique en ligne simplement avec Shopify.

Je lance mon business

Si vous souhaitez vendre sur un grans marché, alors voilà votre destination. Mais à la question où vendre, faut-il vendre seulement aux États unis ? Et bien non, car le problème d’un tel succès, c’est la concurrence bien sûr. Même si le territoire américain est énorme, le marché du dropshipping est majoritairement saturé sur beaucoup de secteurs. Cela ne veut pas dire que c’est un no go, mais vous devez clairement viser d’autres marchés. 

Même conclusion pour le Canada ou le Royaume-Uni. Ce sont des pays ultras concurrentiels et mieux vaut chercher des opportunités ailleurs. 

Faire du dropshipping en Europe

Dropshipping en Europe

De ce côté-ci de la planète, on a vu qu’il y avait pas mal d’opportunités. La France, l’Allemagne, les Pays-Bas ou les pays Scandinaves sont très actifs, tout en laissant une grosse marge de progression par rapport au dropshipping aux USA. 

Mais attention, l’Europe, c’est aussi beaucoup de disparités entre les pays. Il convient donc de faire une étude de marché dropshipping approfondie.

Comment choisir un pays pour le dropshipping ?

Il y a plusieurs critères importants à prendre en compte pour déterminer si un pays est un bon candidat au dropshipping ou non. 

  1. La part de consommateurs en ligne (vu plus haut)
  2. Les moyens de paiement en ligne disponibles
  3. L’efficacité des systèmes de livraison
  4. Le revenu moyen par habitant
  5. La pénétration des réseaux sociaux (pour la publicité)
  6. Les taxes
  7. La marge de progression du secteur de l’e-commerce
  8. La langue du pays (dans une moindre mesure)

Les moyens de Paiement

En effet, pour faire du dropshipping dans un pays, il faut déjà que le marché en ligne soit un minimum développé, sinon c’est trop compliqué. 

Il faut aussi pouvoir encaisser simplement et de manière sécurisée vos ventes. Dans beaucoup de pays, le paiement en ligne par carte n’est pas instauré. C’est le cas par exemple des pays d’Afrique ou d’Europe de l’Est. 

Il y a de nombreuses différences techniques, mais aussi culturelles dans la façon dont on paye d’un pays à l’autre. Par exemple en Allemagne, la plupart des boutiques en ligne proposent l’option règlement par virement bancaire, ce qui n’existe pas en France.

Le règlement à la livraison est très populaire dans les pays de l’Est, tandis que le Portugal, l’Espagne ou l’Italie préfèrent le portefeuille numérique. Et si vous n'avez pas IDeal sur votre shop en néerlandais, personne n'achètera vos produits. 

Donc, lorsqu’on se demande où vendre, il faut s’assurer d’avoir la bonne infrastructure de paiement et proposer les moyens de paiement attendus. 

Les systèmes de livraison

Autre élément clé : la livraison de vos produits. Il vous faut un système fiable et efficace. Si vous souhaitez par exemple faire du dropshipping au Mexique, vous aurez sûrement quelques problèmes de livraison, car les pertes et les vols sont fréquents. 

Cela dit, si la livraison est le seul critère instable pour un pays que vous visez, regardez donc si Amazon y est implanté. Si oui, vous pourrez profiter du programme FBA et faire du dropshipping avec Amazon

Une bonne piste pour savoir si la livraison est fiable dans un pays, consiste à regarder si le e-packet est possible. 

e-Packet, pour ceux qui ne connaissent pas, est une méthode de livraison ultra rapide pour les articles en provenance de Chine ou de Hong-kong. Étant donné que la plupart des produits dropshipping viennent de France, c’est évidemment une option utile. Cela dit, les fournisseurs chinois ont de plus en plus d’entrepôts à l’étranger, ce qui raccourcit déjà les délais de livraison. 

Mais si vous cherchez à en savoir plus sur l’infrastructure du pays où vous souhaitez faire du dropshipping, c’est une bonne piste. 

​​Vous pouvez utiliser ce filtre lorsque vous recherchez des produits à importer depuis Oberlo. 

Le revenu moyen par habitant

Oui, ça parait évident, mais si on a pas assez d’argent pour les besoins essentiels, on ne va pas le dépenser en ligne. Les différences de revenus moyens sont énormes d’un pays à l’autre. Pour 2020, on passe de 67 k par an en Norvège à 38 k en France, 27 k en Espagne, pour chuter à 3000 € au Maroc ou 800 € au Rwanda. 800 € par an. À méditer…

Cela ne veut pas dire que vous ne devez vendre que dans les pays riches, mais il faudra aussi adapter les produits et vos prix à ces différents revenus. 

Vous trouverez la liste complète des revenus moyens par pays sur le site de la Data World Bank.

La pénétration des réseaux sociaux

Réseaux sociaux

Comme vous le savez, la publicité sur les réseaux sociaux est indispensable pour lancer un business Dropshipping. Mais s’il n’y a personne sur les réseaux, ça va être compliqué. 

C’est donc un autre élément important à considérer quand on se demande où vendre en Dropshipping. 

Statista nous donne les derniers chiffres de pénétration des réseaux sociaux par pays en 2021. 

Certains pays d’Asie comme la Corée du Sud ou Taiwan arrivent en tête du classement, avec 88 à 89 % de personnes connectées, puis plus bas encore la Malaisie ou Hong Kong. Côté Europe, ce sont les Pays-Bas qui remportent la palme. Suivis de quelques pays scandinaves. 

La France n’est qu’en 27e position, avec un peu plus de 75 % de taux pénétration. 

La bonne nouvelle, c’est que si vous arrivez à vendre en France, imaginez ce que vous pourriez faire aux Pays-Bas !

Les taxes

Avant de vous lancer dans un pays, renseignez-vous bien sur les taxes à payer, la TVA ou autres frais de douane. Ces frais sont très importants pour calculer vos prix de vente et vos marges. 

La marge de progression du secteur de l’e-commerce

En effet, il faut regarder le présent, mais il faut aussi penser à l’avenir. De nombreux pays, dans lesquels la vente en ligne est encore faible, vont forcément se développer dans ce domaine. Toutes les statistiques e-commerce montrent que le secteur va se développer de plus en plus, partout et donc également le dropshipping dans les pays émergents. À vous de sentir là où se trouvent les meilleures futures opportunités, en fonction de votre industrie. 

La langue du pays

C’est un fait, si vous voulez faire du dropshipping dans un pays étranger, vous devez vendre dans la langue de l’habitant.

Pour des langues très répandues, comme l’anglais ou l’espagnol, c’est assez simple. Peut-être parlez-vous ces langues ou connaissez-vous les bonnes personnes ? Pour le suédois ou le chinois, c’est plus compliqué. Dans certains pays, l’anglais est une deuxième langue officielle, donc ça peut passer. 

La bonne nouvelle, c’est qu’avec une boutique Shopify et des outils comme WeGlot, vous pouvez facilement traduire votre site en plus de 100 langues.

Le monde est à vous !

Mais si vous préférez vous limiter au dropshipping en pays francophone, pas de problème ! On a d'ailleurs fait un article sur le dropshipping en Belgique.

Dropshipping en Espagne 

Dropshipping en Espagne

Le dropshipping en Espagne n’est pas une mauvaise idée, dans la mesure où la marge de progression est très large. En effet, seuls 58 % des Espagnols ont acheté en ligne en 2020. Mais les statistiques indiquent que le marché va croitre d’environ 9 % par an. 

Les secteurs qui fonctionnent le mieux pour le dropshipping en Espagne sont la mode, high-tech, alimentation et hygiène, jeux/loisirs/DIY et enfin meubles et appareils ménagers. 

En revanche, le salaire moyen espagnol est seulement de 27 k par an, donc vos prix doivent rester très raisonnables pour percer. Le marketing d’influence fonctionne par ailleurs très bien pour le dropshipping en Espagne. 

Cela dit, rappelons qu’il y a au total 21 pays dans lesquels la langue officielle est l’espagnol. De quoi vous occuper…

Dropshipping en Italie

Dropshipping en Italie

 L’Italie se situe juste derrière l’Espagne en termes de revenus, à la quatorzième place. Donc là aussi, il y a de la marge de progression, notamment pour le marché du dropshipping. Les prévisions de développement sont d’ailleurs à peu près les mêmes, avec seulement 52 % des personnes qui achètent en ligne. 

Les secteurs à privilégier pour le dropshipping en Italie sont les suivants : 

  • High tech
  • Mode
  • Jouets/loisirs/DIY
  • Alimentation/hygiène
  • Ameublement et électroménager

Le succès de ces secteurs ne vous empêche pas d’explorer d’autres niches. Nous avons d’ailleurs fait une vidéo sur les produits gagnants à vendre en dropshipping en Italie ou d’autres pays d’Europe : 

Le dropshipping en Allemagne

Dropshipping en Allemagne

Là, on est sur un marché beaucoup plus intéressant que les deux précédents. 

En effet, déjà sur le plan de l’activité en ligne et de l’e-commerce, l’Allemagne est très dynamique : elle se place en 5e position sur l’échelle des revenus mondiaux, avec une pénétration de 72 % de la population pour l’achat en ligne. 

Également un taux très honorable de pénétration réseaux sociaux : 78,7 %, plus qu’en France. 

Parlons maintenant revenus moyens : 45 723 €. Un bon pouvoir d’achat en perspective, qui peut être intéressant pour le dropshipping en Allemagne !

Les secteurs qui marchent le mieux en Allemagne sont : 

  • High tech
  • Mode
  • Jouets/loisirs/DIY
  • Ameublement et électroménager
  • Alimentation/hygiène

Et le meilleur ? Une concurrence plus faible qu’en France ! Alors qu’attendez-vous pour faire du business chez nos voisins allemands ?

Dropshipping dans les pays scandinaves

Dropshipping pays Scandinave

Ceux qui veulent faire du dropshipping en Europe le savent : les pays scandinaves sont les pays les plus riches de notre zone. Donc évidemment, on a envie d’aller voir ce qu’il s’y passe. 

D’après nos statistiques, la Norvège, la Suède et le Danemark regroupent pas mal de ventes et tous ensemble, ils représentent 21 millions de personnes. 

21 millions de personnes, avec un revenu annuel moyen de 60 000 euros. Ce qui signifie que vous pouvez pratiquer les prix norvégiens, mais sans magasin sur place ni stocks aux prix norvégiens. 

Si vous lancez des campagnes Facebook avec ces pays, et vous verrez tout de suite le potentiel.

Par ailleurs, 85 % de la population de ces pays parlent anglais ! Un titre de post Instagram ou d’une fiche produit en anglais sera donc compris par de nombreuses personnes. 

Cependant, la Suède n'est pas une option recommandée pour le dropshippping, la douane étant très tatillonne sur les colis venant de Chine. Tournez-vous plutôt vers Amazon Fullfillment. 

Où vendre, conclusion

Vous savez maintenant où vendre et faire du dropshipping en Europe et dans le monde. Vous avez déjà de l’expérience dans plusieurs pays ? Dites-le-nous en commentaire. 

Vous souhaitez en savoir plus ?