Skip to content
guide du dropshipping 2021

Le guide pour faire du dropshipping en 2021

Article par La rédaction

Grâce à ce guide du dropshipping, vous allez créer votre boutique en ligne et vous lancer dans l'e-commerce. En partant de zéro, on vous explique toutes les étapes nécessaires pour faire du dropshipping avec Oberlo. 

On commence par vous présenter le fonctionnement du dropshipping, les avantages et les inconvénients… bref tout ce que vous devez savoir sur ce business model avant de vous lancer. 

On voit ensuite la méthodologie pour trouver des produits gagnants à vendre, puis dans la troisième partie, comment trouver les bons fournisseurs. 

En quatrième partie, c’est le moment de créer votre boutique en ligne.

Et enfin, on vous explique comment lancer votre première campagne marketing. 

À l’issue de ce guide, vous saurez comment faire du dropshipping et gérer votre business en ligne. 

Si vous préférez les formations vidéos, vous en trouverez plusieurs dans notre article spécial formation dropshipping

L’entrepreneur à succès, il est en vous. Nous, on vous donne les clés. 

Mais la vraie question, c’est : est-ce que vous êtes motivé ?

Si la réponse est oui, alors on y va !

Checkliste dropshipping

1. Présentation du dropshipping

Définition et avantages du dropshipping

Si vous êtes en train de lire ce guide du dropshipping, vous savez sûrement déjà ce qu’est l’e-commerce

Mais vous ne savez peut-être pas vraiment ce qu’est le dropshipping. 

C’est le business modèle le plus simple et le plus économique pour lancer un business en e-commerce.

Pourquoi ?

Parce que vous ne gérez ni les stocks ni les livraisons. En tant que dropshipper, vous faites le lien entre le client et le fournisseur. Vous créez votre boutique en ligne, vous choisissez vos fournisseurs et vos produits, mais vous n’achetez pas de stock. C’est seulement lorsque les clients passent commande sur votre boutique en ligne que vous commandez les produits correspondants au fournisseur, qui se charge de l’expédition.

le business modèle dropshipping

Le risque financier est donc minime pour se lancer dans le dropshipping, puisque vous n’achetez qu’après avoir vendu. Et votre bénéfice réside dans la marge entre le prix d’achat et le prix de vente à votre client. Point important à savoir dès le départ : votre chiffre d’affaires (CA) n’est donc pas le plus important, ce qui compte pour avoir un business rentable et un bon salaire dropshipper, c’est votre marge, qui est en moyenne entre 30% et 50% de votre CA. 

Votre job à vous, c’est donc de faire beaucoup de ventes pour développer votre business. En d’autres termes, vous gérez toute la partie marketing. 

Faire du dropshipping, c’est donc signer pour un business model assez simple qui ne nécessite pas forcément de budget pour commencer. 

Mais attention !

Cela ne veut pas dire que vous serez riche dans quelques semaines. Ou que tout sera facile. 

Que vous souhaitiez mettre en place un revenu passif ou créer un business en ligne à plein temps, faire du dropshipping  demande des efforts, de la combativité, du temps, du courage et de l’endurance. Mais aussi certaines compétences marketing (publicités Facebook, placements produits, marketing produit,…) que vous pouvez acquérir avec des formations ou sur le tas en adoptant la méthode test & learn

C’est un gros boulot, mais c’est totalement faisable. Vous vous demandez sûrement si faire du dropshipping est rentable ? La réponse est oui. Chez Oberlo, on interviewe régulièrement sur notre chaîne Youtube des gens comme vous, qui ont démarré sans aucune connaissance sur l’e-commerce. Ils ont relevé tous les défis et ont appris tous seuls ce qu’ils devaient savoir pour réussir. Aujourd’hui, ils gèrent leur business rentable à plein temps et prennent le temps de partager leurs conseils pour réussir ! 

S’ils peuvent le faire, vous aussi. 

Où vendre ? (en France ou à l'international)

Une question à se poser dès les débuts de la création de votre business. Il n’y a pas que la France pour faire du dropshipping ! La plupart des fournisseurs en dropshipping sont basés en Asie, mais beaucoup d’entre eux livrent partout dans le monde.

Vendre à l'international

Le marché américain est un gros marché pour le dropshipping, tout comme le Mexique ou d’autres marchés d’Europe (Angleterre, Italie, Espagne, Allemagne…).

Pour vous lancer à l’international, vous devrez prendre quelques points en compte : 

La langue

Pour cartonner sur un marché étranger, mieux vaut maîtriser la langue. Au moins avoir quelques bases. 

Vous pourrez déjà commencer par les pays francophones : Belgique, Suisse, Québec. Bien que ces marchés soient intéressants, nous vous déconseillons les pays du Maghreb car la livraison est encore compliquée dans ces pays et les consommateurs sont plus habitués au cash on delivery qu’au paiement en ligne. Dans certains pays (pays scandinaves, Pays-Bas, Allemagne) vous pourrez éventuellement vous contenter d’un site en anglais, mais vous limiterez fortement votre audience. 

D’une manière générale, les consommateurs font plus confiance aux sites Internet disponibles dans leur langue maternelle. Et justement, pour faire du dropshipping, la confiance est essentielle. 

Ce sera pratique aussi pour repérer les tendances ou les influenceurs actifs dans les pays qui vous intéressent, même s’il existe des outils pour cela. 

La culture d’achat

On ne consomme pas de la même façon en France ou au Japon ! Les produits sont différents, mais aussi les couleurs, la structure des sites, la façon de s’adresser aux consommateurs, et leurs habitudes d’achat, comme pour l’exemple des pays du Maghreb cités plus haut… étudiez bien votre marché  !

Les moyens de paiement

Autre point important : vous devez être en mesure d’accepter les modes de paiement les plus utilisés dans le pays que vous choisissez. Et rappelez-vous que dans de nombreux pays, le commerce en ligne est encore assez peu développé, et les modes de paiement en ligne diffèrent.

Les frais et délais de livraison

Les frais de livraison influencent directement votre marge. Et ils peuvent passer du simple au double en fonction des pays que vous visez. Qui paye ces frais ? Le client ou vous-même, en offrant la livraison gratuite ?

Dans tous les cas, c’est un point à vérifier auprès des fournisseurs lorsque vous visez un marché à l’international. 

Quel budget pour se lancer ?

Le budget pour faire du dropshipping est minime, mais il ne faut pas oublier de mettre un peu d’argent de côté pour ses dépenses marketing. Mais que faut-il prendre en compte exactement ? 

L’abonnement Shopify : 

Après votre période d’essai gratuite de 14 jours, l’abonnement de base vous coûtera 29 $ par mois, ainsi que des frais de 2% à chaque transaction sur votre boutique en ligne. 

Ces frais se réduisent à mesure que vous passez aux forfaits d’abonnements supérieurs.

Le budget marketing :

Ce sera sans doute votre plus gros poste de dépenses et en particulier en raison des coûts de publicité. Il faut savoir qu’il est très difficile, voire quasi impossible de faire décoller un business en dropshipping sans publicité. Qu’il s’agisse de Facebook Ads ou de frais liés au marketing d’influence, vous n’y échapperez pas. La bonne nouvelle c’est que là encore, vous pourrez commencer tout petit et augmenter progressivement vos budgets publicité. 

Le nom de domaine : 

Les prix tournent autour de 15 € par an pour un nom de domaine. 

On vous recommande également de garder un peu de budget pour commander des échantillons de produits. Cela vous permettra de tester la qualité et de prendre vos propres photos marketing. Enfin, il est important d’avoir un peu de trésorerie pour payer les premières commandes de votre client. Selon votre prestataire de paiement (les deux principaux étant Stripe ou Paypal), un délai de 7 jours est à anticiper pour ne pas commencer votre activité à découvert. 

Pour gérer votre budget, nous vous conseillons d’ouvrir un compte en banque dédié à votre activité. Cela facilitera votre comptabilité. Nous vous conseillons de passer par une banque en ligne (Revolut, N26, Qonto, Boursorama, …) dont la gestion est plus facile et flexible. 

Au final, nous vous conseillons de partir avec un budget de 500 à 1 000 euros pour démarrer votre activité. Cela permettra de couvrir vos abonnements, vos premières campagnes marketing et premières commandes clients. 

2. Trouver le bon produit pour faire du dropshipping

Les 5 critères d'un produit gagnant

La plupart des entrepreneurs qui débutent s’inquiètent du choix des produits. Quelle niche choisir ? Et s’il y a trop de concurrence ? Comment trouver un produit que personne ne connaît ? En fait, la recherche produit est un process simple, il suffit d’avoir le bon dropshipping guide pour repérer les futurs best sellers. 

5 critères pour trouver des produits gagnants

Critère n°1 : la rareté

D’abord, ils doivent être difficiles à trouver en magasin. Ce ne sont pas des produits qu’on pourra trouver dans n’importe quel Carrefour, H&M ou même Amazon. Ce sera déjà une raison de commander chez vous. Par exemple, aujourd’hui, difficile de trouver un capteur de poils de chat en magasin. Vous ne savez même pas ce que c’est ? Bah voilà, c’est la preuve. En revanche, des brosses pour chats, on en trouve partout. 

Cela doit être un produit peu connu. En effet, si vous cherchez des coussins, vous taperez “coussins” dans Google ou Amazon et vous les achèterez en ligne. 

Mais comment pouvez-vous savoir que vous vouliez un capteur de poils d’animaux

Vous ne savez pas vraiment quoi chercher… un filtre à poils ? Un aimant à poils de chat ? Un capteur de poils pour machine à laver ? Vous ne savez pas, ce qui veut dire que les internautes n’iront pas non plus chercher cet objet chez les concurrents. 

Si vous choisissez un produit déjà gagnant sur Oberlo ou Adspy par exemple (qui a déjà eu beaucoup de commandes ou dont les pubs génèrent beaucoup d’engagement), cela peut être une bonne stratégie aussi, à condition de vous différencier. Soit en le lançant sur un marché inexploité (un autre pays par exemple), soit en ayant un branding fort ou une offre plus intéressante pour vous démarquer de la concurrence 

Critère n°2 : le prix

Le prix doit être difficile à estimer pour les clients. Recherchez des produits que les gens n’ont pas l’habitude d’acheter, car si c’est le cas, ils savent combien ils ont dépensé. S’ils ont une fourchette de prix en tête, vous devez rester dedans, ce qui peut être contraignant pour vous. Pour reprendre l’idée du capteur de poils, difficile d’estimer un prix vu qu’on a pas l’habitude de le voir. 

Critère n°3 : effet WOW ou comment répondre à un besoin

Le 3ème critère à considérer pour faire du dropshipping, c’est que ce produit doit résoudre un problème ET/OU être exceptionnel. C’est très important pour la suite, notamment pour la promotion du produit, parce que cela vous aidera à faire de bonnes pubs. Ici, le capteur de poils règle clairement un problème. 

Un autre scénario possible, pour la promotion d’un produit, c’est l’effet WOW. C’est-à-dire que quand on le voit, même si ça ne sert à rien, on se dit : Il me FAUT ce truc. Vous trouverez cet effet du côté des gadgets, des accessoires high-tech, des produits de beauté ou objets déco.

Critère n°4 : l’achat impulsif simplifié et optimisé

Le 4ème critère qui compte, c’est que ce produit puisse s’acheter sans trop de recherches préalables. Par exemple, il vaut mieux vendre un produit en taille universelle. Si vous vendez un produit qui a une dimension ou un usage spécifique, vous allez réduire votre audience.

L’achat impulsif peut se faire aussi à travers ce qu’on appelle des upsell, des produits additionnels que l’on peut ajouter facilement à sa commande. Par exemple un capteur de poils de chats qu’on ajoute d’un clic à un panier après avoir acheté un set gamelle + jouet.

Critère n°5 : pas trop cher

Et enfin, le 5ème critère pour faire du dropshipping : choisissez des produits qui valent moins de 30€ sur Amazon, eBay, ou tous les sites sur lesquels vous ferez des recherches. Pourquoi ? Parce que quand on démarre, ça peut être difficile de vendre des produits chers sans un gros budget publicité ou un branding impeccable. 

Idée produits

Trouver une niche et analyser son audience 

Boutique de niche généraliste, de collections ou monoproduit ? 

Pour créer votre boutique, vous pouvez choisir la boutique généraliste, qui va proposer beaucoup de produits à la vente (comme par exemple les marques de vêtements). On vous le déconseille pour débuter. Vous pouvez choisir également juste une petite collection de produits de niche, avec une quinzaine de produits max. Ou ce qu’on appelle une boutique mono produit, où on concentre son marketing sur un seul produit phare. Qui peut être accompagné de quelques upsell en cours d’achat. 

Mais qu’est-ce qu’une niche ? C’est un ensemble de produits qui cible un groupe de  consommateurs précis. 

Par exemple, la mode femme n’est pas une niche. Mais la mode gothique pour femme ou encore la mode kawaii gothique sont bien des niches.

Vous pouvez choisir une niche large (accessoires pour animaux de compagnie ou fan de guitare ou de yoga par exemple) ou une niche très précise (les passionnés de couture ou de Matcha en France) 

Cette stratégie a plusieurs intérêts pour faire du dropshipping : 

  • Sur le plan marketing, il est beaucoup plus simple de trouver et d’atteindre vos meilleurs clients, car ils partagent des caractéristiques et des habitudes super spécifiques. 
  • Généralement, plus votre niche est petite, moins vous aurez de concurrence. 
  • Vous aurez plus de chances de rassembler des clients fidèles qui connaissent votre capacité à répondre à leurs besoins. Or, dans le game du dropshipping, des clients loyaux et fidèles, c’est la clé du succès. 
Idées de niche dropshipping

Conseil : on vous déconseille de vendre des produits dans la catégorie santé ou jouets pour enfants. En effet, ces produits doivent répondre à des lois et régulations et peuvent vous amener beaucoup de problèmes en cas de défaut du produit. 

Faire du dropshipping : niches stables ou niches tendances ?

Une tendance stable (ou evergreen/intemporelle) est une niche sur laquelle la demande est constante toute l’année. C’est le cas des niches beauté, produits de la maison, tech, sport ou hobbies. Vous pouvez facilement vérifier la stabilité d’une niche grâce à Google Trends. Par exemple, si je tape “coques téléphone”, en indiquant la France comme localisation et “depuis 2004” pour les dates, je verrais que c’est une niche plutôt stable et même en augmentation. 

Google Trends

Une niche tendance à l'inverse est éphémère. Elle peut tout exploser à un certain moment, puis disparaître soudainement. C’est le cas par exemple des spinners ou de la folie licorne de ces derniers temps.

Si vous réagissez à temps, vous pouvez clairement faire pas mal de profits sur une niche tendance, mais gardez en tête que votre business va forcément ralentir tôt ou tard. 

Choisir une niche stable

Si vous êtes motivé(e) pour faire du dropshipping sur le long terme, privilégiez une niche stable. Les niches tendance peuvent être risquées, surtout si vous débutez.

Regardez autour de vous ! Allez dans des centres commerciaux ou dehors pour observer les consommateurs ou rencontrer votre cible (allez par exemple à la Japan Expo si vous avez choisi la niche kawai) et étudiez votre marché à l’international

  • Qu’est-ce qu’ils portent ? 
  • Quels types de produits utilisent-ils ? Comment achètent-ils ?
  • Allez dans les boutiques. Qu’est-ce qu’on y vend ? Certains produits sont-ils en rupture ?
  • Observez les influenceurs

Suivez des influenceurs populaires sur Instagram, Facebook, Snapchat, TikTok, Twitter, Pinterest ou YouTube. Regardez les placements de produits et repérez le genre de produits que d’autres marques poussent auprès d’influenceurs. 

Conseil : Si vous cherchez encore des idées pour faire du drophipping, checkez la section Que vendre sur Oberlo, ainsi que notre chaîne YouTube

Les outils pour trouver des produits et valider votre niche

Maintenant que vous avez plusieurs hypothèses de niches et que vous connaissez les critères de validation d’un produit gagnant, il est temps d’aller plus loin dans vos recherches.

Vous avez testé Google Trends ou Oberlo, regardé autour de vous et traîné sur les réseaux sociaux.

Sachez qu’il y a d’autres outils complémentaires qui peuvent vous aider dans cette tâche.

Voici les plus importants : 

  1. La page meilleures ventes d’Amazon
  2. Page tendance du site Wish ou les produits les mieux notés AliExpress
  3. Adspy, qui permet d’espionner les publicités et voir celles qui fonctionnent

Repérez les meilleurs scores sur ces plateformes, les taux de commande les plus élevés ou les meilleurs taux d’avis positifs.

3. Trouver les bons fournisseurs

Après avoir choisi vos produits, il vous faut maintenant des fournisseurs dropshipping dignes de confiance, proposant une bonne qualité de service. 

Il existe plusieurs plateformes sur lesquelles vous trouverez des fournisseurs pour faire du dropshipping

AliExpress

AliExpress est une marketplace chinoise très populaire là-bas, qui vend des millions de produits. Bien que AliExpress soit de plus en plus connu en France, de nombreux consommateurs n’ont pas encore l’habitude de l’utiliser. Pour l’instant, vous devez juste y ouvrir un compte gratuit. 

CJDropshipping

CJDropshipping est une plateforme dropshipping chinoise, sur laquelle vous pourrez sourcer tous les produits possibles et imaginables. Ils ont des entrepôts situés en Thaïlande, aux États-Unis, en Chine, en Allemagne, aux États-Unis et en Australie. En cherchant vos produits, vous verrez les délais et les coûts de livraison, ainsi que le nombre d’articles en stock.

BigBuy

BigBuy est un grossiste en ligne qui référence également des milliers de produits. Ils travaillent aussi bien pour le commerce online et offline. Leur service dropshipping est très complet et offre un catalogue de plus de 100 000 références, disponible en 24 langues. Ce n’est pas le site sur lequel vous trouverez les derniers produits innovants, mais il a l’avantage d’être basé en Europe et donc de respecter les normes locales. Les services de BigBuy sont payants, avec un forfait dédié au dropshipping à 51,75 € par mois (boutique en ligne comprise), et 90 € de frais de mise en service.

Si vous êtes intéressé par le marché du prêt à porter, vous pouvez aussi faire du print on demand, en créant vos propres design et en laissant l’impression et la livraison à des fournisseurs POD. Il en existe plusieurs qui proposent des produits de très bonne qualité, comme Printful, Printify ou encore le français T-Pop

N’hésitez pas à penser également au dropshipping local en allant voir des commerçants ou artisans locaux et en leur proposant de vendre leurs produits en ligne. 

Comment trouver des fournisseurs sur AliExpress 

Donc l’enjeu ici, c’est de trouver un bon fournisseur, grâce à la  méthodologie éprouvée de ce guide du dropshipping : 

Pour une meilleure organisation, créez un fichier Excel avec quelques produits et rendez-vous sur AliExpress.

Cherchez un premier produit. Alors, attention, les traductions AliExpress sont très approximatives, n'hésitez pas à taper des termes génériques ou en anglais, pour ne pas passer à côté de fournisseurs intéressants pour faire du dropshipping

Sélectionnez éventuellement un pays d’expédition, cochez la case “4 étoiles et plus” et triez les résultats par nombre de commandes. 

Vous verrez sûrement apparaître plusieurs fournisseurs qui vendent le même produit. 

Privilégiez les produits livrés en ePacket, puis notez le nom de ces fournisseurs avec le lien de chaque produit, le nombre de commandes ainsi que le prix. Analysez les différences de prix (matières, plusieurs modèles, etc.)

Cherchez des produits dont la moyenne d’avis dépasse les 4,5 étoiles.

Regardez enfin les avis sur les fournisseurs. Ils se trouvent tout en haut de la page produit, à droite du logo AliExpress. Privilégiez les fournisseurs qui cumulent un score de plus de 95 %. Vérifiez ensuite depuis combien de temps ils sont sur AliExpress. 

Contactez obligatoirement le fournisseur : demandez-lui s’il a une offre spéciale pour les dropshippers (délais de livraison, packaging ou prix négociable) et engagez une conversation pour voir si le fournisseur est professionnel, réactif et a envie de travailler avec vous. Cela peut grandement faire la différence par la suite en cas de litige. 

Une dernière étape indispensable pour être 100% sûr que ce fournisseur sera fiable : commander un produit. Cela vous permettra d’évaluer les délais de livraison et la qualité du produit, mais aussi de faire vos propres photos marketing.

Les délais de livraison en dropshipping

Tous les guides dropshipping vous diront que les délais de livraison sont très longs dans ce business.

On vous rassure sur le sujet : l’expérience prouve que ce n’est pas un sujet pour les clients.

Cela ne les dérange pas d’attendre, car rappelez-vous, vos produits sont difficiles à trouver ailleurs. C’est justement pour cette raison que ce critère de rareté est important. 

Et il y a de nombreux moyens de justifier des délais de livraison un peu longs. Vous pourrez par exemple indiquer qu’en raison d’une forte demande, ce produit mettra quelques semaines à arriver. 

Et ce ne sera pas un problème pour vos clients, puisque si vous avez bien fait votre travail, vos produits déclenchent des achats impulsifs et ne sont pas trop chers. L’essentiel est d’être transparent et d’informer vos clients des délais auxquels ils peuvent s’attendre. Enfin, n’hésitez pas à choisir l’option avec tracking, même si elle est un peu plus chère. 

Déterminer son prix

À combien devez-vous vendre vos produits pour faire du dropshipping ? Question cruciale !

Plusieurs stratégies sont possibles. La plus simple consiste à fixer vos prix en fonction de vos coûts. 

Les coûts à prendre en compte : 

  • Prix du produit
  • Prix de la livraison
  • Coûts marketing par produit

Admettons que vous proposez un produit vendu à 5 € sur AliExpress. Les frais de livraison sont de 2 € et vous dépensez 5 € de publicité par produit. Vous obtenez un total de 12 €. Vous pourriez fixer le prix de votre produit entre 15 et 20 € et voir ce qui fonctionne le mieux. 

Vous pouvez aussi le vendre 25 € et faire une promotion de 30% pour susciter l’achat ou vendre un produit additionnel sous forme de package. Nous vous conseillons dans tous les cas d’offrir les frais de livraison, car cela reste un gros blocage dans le tunnel de conversion. Un consommateur préfèrera toujours acheter un upsell plutôt que de perdre de l’argent dans les frais de livraison. 

Dans tous les cas, faites des tests. Et ne jouez pas non plus sur des promotions à outrance, qui peuvent être condamnées en France. 

Si vous arrivez à développer une marque exclusive, avec de nombreux avantages clients, vous pourrez alors augmenter encore vos prix, pour la valeur que vous apportez par rapport à vos concurrents. 

Une autre technique consiste à calculer le coût total du produit et à multiplier ce chiffre par trois pour obtenir un prix de vente.

4. Guide du dropshipping : créer sa boutique en ligne

Il est temps maintenant de se lancer ! Il n’y a plus qu’à développer votre site de dropshipping.

Trouver un nom et un logo pour votre marque

C’est la partie la plus excitante, parce qu’on crée vraiment une marque en partant de rien. 

Le nom de boutique

Pour un nom de marque internationale, utilisez le générateur de nom Oberlo. Sinon, on vous a fait un top de générateurs de noms ici.

Vous entrez un terme et l’outil génère des noms. Pensez à des mots en lien avec vos produits, aux problèmes qu’ils résolvent ou à leurs arguments de vente.

Notez tous les noms cools que vous trouvez. L’étape suivante, c’est de vérifier si ces noms sont disponibles en .com ou .fr. 

Pour vérifier si le domaine est disponible, rendez-vous sur la page nom de domaine Shopify et ne tardez pas à l’acheter pour qu’il ne vous passe pas sous le nez (achetez directement sur Shopify ou sur un site tiers comme OVH). 

Vous trouverez plus de conseils sur les noms de domaine dans cet article en lien.

Le logo

Inutile d’avoir des connaissances en graphisme pour créer votre logo et faire du drosphipping !

Rendez-vous sur hatchful.shopify.com. Cliquez sur le bouton “Démarrez”. 

Indiquez votre niche, le style graphique souhaité et faites jouer les options. 

Entrez ensuite le nom de votre marque et indiquez sur quels supports il sera utilisé (site Internet et réseaux sociaux en tout cas).

Et BOOM ! Hatchful vous propose des tas de logos, tous modifiables. Vous recevrez ensuite votre nouveau logo sous différents formats dans un fichier zip à l’adresse e-mail indiquée.

Ouvrir une boutique Shopify

Shopify est la solution la plus simple pour créer un site de dropshipping. Vous pourrez  personnaliser votre store comme vous le souhaitez.

Exemple boutique Shopify

Aller sur shopify.fr. Entrez une adresse e-mail, un mot de passe et le nom de votre boutique. Cliquez ensuite sur “Créer une boutique”.

Vient ensuite une série de questions au sujet de votre boutique et de votre expérience en entrepreneuriat. Répondez honnêtement, parce qu’une fois sur votre dashboard, Shopify va générer une liste personnalisée de conseils et d’articles de blog, en fonction de votre niveau. 

Indiquez ensuite une adresse postale. Une adresse personnelle suffira, vous pourrez changer ça plus tard. 

Cliquez ensuite sur “Aller sur ma boutique”. Et voilà ! 

Devenez entrepreneur dès aujourd'hui ! Créez votre boutique en ligne simplement avec Shopify.

Je lance mon business

Importer des produits avec Oberlo

Il s’agit maintenant d’importer vos produits sur votre boutique en ligne. 

Si vous êtes déjà inscrit sur Oberlo vous pouvez vous connecter, sinon vous pouvez ajouter l’application directement depuis l’app store de Shopify. 

Rendez-vous sur Aliexpress, puis  sur la page de vos produits gagnants et ajoutez-les directement sur Oberlo à l’aide de notre extension Chrome. Vous pouvez également faire une recherche de ces produits dans l’application Oberlo et les ajouter à votre liste d’importation. 

Créer des fiches produits 

C’est ici que vous devrez éditer le produit avant de l’importer sur Shopify. Vous pouvez aussi le faire directement sur Shopify. 

Dans l’onglet “produit”, modifiez le titre généralement très mal traduit sur AliExpress.

Sélectionnez “Page d’Accueil” pour ce produit, puisque vous n’avez pas encore de catégories ou collections sur votre boutique en ligne.

Passez à l’onglet “Description” et rédigez une fiche produit qui va expliquer toutes ses fonctionnalités mais aussi les besoins auxquels il répond. 

Créer des variantes et importer vos produits

Cliquez ensuite sur “Variantes”.

Les variantes désignent les variations de produits, comme les coloris ou les tailles. À vous de choisir les variantes que vous souhaitez proposer et de les renommer. 

Entrez les prix fixés auparavant. Cliquez sur “Tout modifier” pour changer les prix. 

Et enfin, changez les images dans le dernier onglet. 

Vous pouvez maintenant cliquer sur importer. Vos produits apparaissent instantanément sur Shopify, d’où vous pourrez aussi les éditer. 

Peaufiner votre design sur Shopify

Choisir un thème de boutique

Avant de peaufiner vos pages produits, choisissez un thème Shopify. C’est ce qui va définir la structure et le look de votre site. Il y a des thèmes gratuits et d’autres payants. 

Mais franchement, ils sont tous conçus pour convertir les visiteurs en acheteurs, donc n’hésitez pas à prendre un thème gratuit. Sachant que vous pourrez le changer en cours de route sans perdre votre liste de produits. 

Retrouvez les informations pour choisir le bon thème directement sur Shopify.

étapes business dropshipping

Créer vos collections de produit

Vos produits se retrouvent dans l’onglet “Produits” sur votre dashboard Shopify. Si vous ne l’avez pas fait, vous pouvez remplir vos fiches produits, ou passer directement à la création de collections de produits. 

Créer une page d’accueil

Comme on l’a dit plus haut dans ce dropshipping guide, si votre marketing est bien fait, les clients ne passeront même pas par la page d’accueil. Mais ce n’est pas une raison pour la bâcler. Elle doit être crédible et professionnelle. 

Depuis l’admin Shopify, allez dans “Commandes”, “Général” et ajoutez le nom de votre boutique. Le reste peut rester tel quel. Puis, cliquez sur “Boutique en ligne” et cliquez sur “Personnaliser” le thème.

Dans la partie droite de l’écran, on voit un aperçu du site. À gauche, les réglages dont on va se servir pour créer cette super page d’accueil. 

N’hésitez pas à rédiger un “Qui sommes-nous” dynamique et qui partage vos valeurs. À choisir des images de qualité pour renforcer votre branding. À ajouter une bannière ou un code promo pour inciter à l ‘achat. Enfin, n’oubliez pas d’ajouter vos mentions légales et des informations sur la livraison et le remboursement dans vos CGV pour éviter les litiges.

Checkliste dropshipper

Comment faire du dropshipping légal ?

Si votre boutique en ligne vous rapporte de l’argent (ce qu’on espère), attention à bien rester dans la légalité. Tout revenu doit être déclaré. Pour cela, le plus simple consiste à prendre le statut d’auto-entrepreneur. L’inscription se fait en ligne, simplement et rapidement.

5. Lancer vos actions marketing

C’est là que les choses sérieuses commencent et que tout va se jouer. Il existe plusieurs techniques pour tester un produit et ensuite faire des campagnes marketing qui vous amènent du trafic et des conversions. Comment lancer des campagnes sans expérience ? Nous vous conseillons de prendre le temps de vous former en ligne et de suivre les conseils d’entrepreneurs sur Youtube. 

Top Dropshippeurs

Faire du dropshipping : les publicités produits

Facebook Ads

Les publicités de produits sous forme de posts images ou vidéos sur Facebook ou Instagram sont souvent plébiscitées par les dropshippers. Tout est gérable via Facebook Business Manager et vous pouvez cibler des audiences de niche facilement grâce à leur algorithme. Le coût d’entrée n’est pas très élevé. N’oubliez pas d’installer le Facebook Pixel sur votre boutique pour analyser le comportement de vos consommateurs et faire du retargeting. 

Privilégiez les vidéos produits qui montrent les bénéfices clés et testez un produit avec un budget de 100 euros. Mais Facebook Ads reste très technique. Nous vous conseillons de regarder cette interview de Nath Dropshipping qui donne plein de conseils pour maîtriser les différents types de campagne (CBO et ABO) et performer. 

Alors que les Facebook Ads vont proposer des publicités au risque de ne pas intéresser l’audience ciblée, les Google Ads ont un grand avantage : elles vont répondre à une requête directe d’un utilisateur. Celui-ci a donc plus de chance de passer à l’achat si l’offre répond à sa demande. Les Google Ads reposent sur le choix des mots clés et le copywriting des annonces. 

Le SEA (Search Engine Advertising) est aussi très technique, nous vous conseillons donc de commencer avec un budget très peu élevé et d’optimiser après quelques formations ou phases de testing. 

Snapchat & Tik Tok Ads

Les dropshippers parlent de plus en plus des deux derniers réseaux sociaux qui performent de plus en plus côté publicité. Pour ces réseaux, il faut créer la publicité la plus engageante qui soit. Mais les analytics sur ces plateformes ne sont pas encore optimisés. Pour plus de conseils pour vous lancer, on vous recommande de suivre Sarah et Audrey sur Instagram (sarah.ecom / audrey.ecom) qui en parlent régulièrement. 

Placements produits avec le marketing d’influence

Alors que certains dropshippers sont spécialisés Facebook Ads, de plus en plus d’entrepreneurs e-commerce choisissent de concentrer leurs efforts marketing sur le placement produit avec les influenceurs. Pour cela, il faut contacter un maximum d’influenceurs (en direct ou via des agences). Une fois que vous avez un retour, bien étudier l’influenceur (analyser sa cible et demander quelques chiffres clés : nombre d’abonnés, de vues de stories, de “swipe up”, taux d’engagement) pour ne pas faire un mauvais partenariat. 

Il est nécessaire également de guider l’influenceur en produisant un brief, une sorte de mini scénario, pour mettre votre produit le plus en valeur. Enfin privilégiez des placements produits en stories plutôt que sur le fil d’actualité. Les tarifs sont moins chers (car visible seulement 24h) mais l’engagement est très important. Si vous n’avez pas beaucoup de budget, vous pouvez commencer par contacter des nano ou micro influenceurs qui peuvent accepter des placements en échange de produits gratuits. Vous pouvez lire notre article sur le marketing d’influence pour en savoir plus. 

SEO Page et pixel Facebook

Le SEO ou référencement web est rarement choisi par les dropshippers car c’est une technique marketing qui aura des résultats sur le long terme et qui demande beaucoup de travail. Mais le  SEO est néanmoins important pour faire du dropshipping, en particulier sur  vos fiches produits ou contenus sur votre site web. Faite une recherche de mots clés pour avoir une idée des volumes de recherche associés et ajoutez un maximum de mots clés et de longue traîne dans vos textes. 

Vous pouvez aussi lancer un blog pour produire du contenu optimisé SEO : si vous êtes dans la niche beauté par exemple, vous pouvez rédiger (ou externaliser la rédaction) des conseils et tutoriels. A terme (3 à 6 mois), votre site sera mieux référencé sur les moteurs de recherche et pourra amener plus de trafic et de conversion… sans avoir à payer de publicités ! 

Un blog plus personnel où vous donnez des conseils peut aussi être un point de départ vers de l’affiliation ou de la vente de formations. Vous ne serez  plus seulement entrepreneur, mais aussi infopreneur !

Emailing & retargeting 

Enfin, peu importe votre business ou vos produits, la relation client reste la clé pour avoir des avis positifs et générer plus de ventes et de fidélisation. N’hésitez pas à faire des mailings avec des conseils ou des offres complémentaires. 

Autre solution pour amener des upsell ou convertir une personne qui a abandonné son panier d’achat en cours de route, le retargeting par mail ou par publicité Facebook. 

Ces actions peuvent être facilement automatisables et peuvent vous rapporter des bénéfices supplémentaires non négligeables. 


Conclusion Guide du dropshipping

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour faire du dropshipping et lancer votre premier business.. Si vous avez des questions au cours du process, n’hésitez pas à consulter nos articles sur Oberlo.fr, qui vous apporteront toutes les réponses nécessaires. 

Pour une approche plus détaillée du lancement d’une boutique en ligne, vous pouvez également suivre notre formation Oberlo 101 en anglais.

Impossible de trouver une formation dropshipping gratuite ? Suis notre cours Oberlo 101, apprends les bases et lance ta boutique en ligne en dropshipping !

Formation dropshipping gratuite

Pour compléter ce dropshipping guide, on vous recommande enfin de suivre notre chaîne YouTube, notamment pour les lives réguliers avec des auto-entrepreneurs dropshipping qui ont réussi. 

Bien sûr, tout cela n’est que la première étape. Il y a bien d’autres actions à mener pour porter votre entreprise vers le succès. On sera là pour vous.

Le plus important pour l’instant, c’est de vous lancer dès maintenant. N’ayez plus peur de l’échec, faites-vous confiance. Lancez-vous, testez, persévérez ! 

Vous souhaitez en savoir plus ?

En lien