Skip to content

E commerce France : 12 chiffres à connaître en 2021 [Infographie]

Article par Audrey Liberge

Les chiffres e commerce France explosent en 2021, avec les restrictions liées à la crise du Covid-19. Confinements, restrictions de déplacement, fermeture des petits commerces et des commerces non essentiels : tout cela a boosté le e-commerce à un niveau inédit. 

Le e-commerce représente aujourd’hui 13,4 % du commerce de détail selon la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance). En 2019, cette part était de 9,8 %.

Ce passage du seuil symbolique des 10 % est l’occasion de revenir, avec plus ou moins de nostalgie, sur l’évolution de l’e-commerce en France depuis ses débuts. Comme exemple, la création de boutiques Shopify a augmenté comme jamais en 2020. 

LIBERTÉ, ÉGALITÉ, ENTREPRENEZ

Créez votre boutique en ligne dès aujourd'hui avec Shopify. Pas besoin de savoir coder pour se lancer !

Je deviens entrepreneur

Souvenez-vous en 1995, Internet remplace le Minitel et les premiers fournisseurs d’accès proposent des abonnements onéreux avec un débit faible. La France compte alors… 58 000 internautes ! En cette même année 1995, le premier article est commandé en ligne, il s’agit d’un livre sur Amazon.

En 2019, l’e-commerce France franchissait le cap historique des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires, faisant de la France le 2ème marché e-commerce en Europe, et le 5ème dans le monde.

C’est un fait qui se confirme plus que jamais en 2020, année symbolique qui a permis au commerce en ligne de minimiser cette crise économique sans précédent. Le développement de l’e-commerce en France et dans le monde a révolutionné nos comportements d’achats et la vente au détail. Avec les restrictions liées à la crise, les commerces traditionnels se sont eux-mêmes lancés en nombre dans l’e-commerce et le click & collect pour répondre aux nouveaux besoins de consommation.

Devenez entrepreneur dès aujourd'hui ! Créez votre boutique en ligne simplement avec Shopify.

Je lance mon business

Les chiffres e-commerce clés en France pour 2021 :

Vous vous demandez à quoi ressemble l’avenir du e-commerce en France ? Voulez-vous connaître les tendances qui façonneront le succès de votre boutique en ligne ? Il est temps de faire une étude de marché e-commerce et d’actualiser votre plan marketing e-commerce.

Voici les 12 principaux chiffres e commerce France pour 2021 que vous devez connaître avant de vous lancer !

1) La croissance du marché du e-commerce en France est fulgurante

croissance e commerce france Selon les chiffres e commerce France fournis par la Fevad, les ventes e-commerce sont passées de 57 milliards en 2014 à 112 milliards d'euros en 2020, soit une croissance fulgurante de 96,5 % en 7 ans. 

Sur l’année 2020, les ventes ont augmenté de 8,5 % par rapport à 2019. Néanmoins, si on considère uniquement la vente de produits sur Internet, la progression est impressionnante : + 32 % ! La vente de services a en effet reculé de 10 % en 2020, avec moins de vente de voyages et d’activités de loisirs.

Ce sont plus de 1,8 milliards de transactions qui ont été enregistrées sur les sites e-commerce en France en 2020. Le chiffre d’affaires e commerce France de produits et services a ainsi été multiplié par 100 en 20 ans.

C’est un fait, cette croissance du e-commerce en France s’inscrit dans le temps pour battre des records d’année en année. 

Quelles sont les prévisions e-commerce France 2021 ? Selon Statista, la croissance devrait se poursuivre, avec une hausse de de 6,4 % par an en moyenne entre 2020 et 2024. L’avenir est donc prometteur ! 

2) La part du e-commerce sur l’ensemble des achats en France ne cesse de progresser

part e commerce france

Nous vous le disions en introduction, le e-commerce représente aujourd’hui 13,4 % du commerce de détail selon la Fevad. En 2019, cette part était de 9,8 % seulement. Autrement dit, le e-commerce ne cesse de grignoter du terrain au commerce traditionnel. 

Les secteurs qui enregistrent la plus forte progression du e-commerce sont la beauté-santé, les produits de grande consommation (avec l’essor du drive), les produits techniques et le mobilier/décoration.

Comment expliquer cette croissance constante du e-commerce en France ? 

Avec la popularité en hausse des sites e-commerce, de plus en plus de personnes se tournent vers les achats en ligne. Cette augmentation des achats en ligne peut être attribuée à plusieurs facteurs. Les sites web sont devenus plus conviviaux, “user friendly” pour les clients. La confiance des internautes s’est donc améliorée, avec une meilleure expérience sur les sites web qu’ils visitent. 

Plus de queue en caisse, pas besoin de se déplacer dans les zones commerçantes souvent bondées ou avec des places de parking difficiles à trouver. On peut recevoir en un clic et très rapidement (le jour suivant avec Amazon, largement utilisé en France) nos achats. Les retours sont aussi simplifiés pour toujours plus de souplesse.

De plus, avec les restrictions de déplacement, et pour éviter les risques de contagion, les Français ont privilégié les achats en ligne, depuis le confort de chez eux. Ils ont ainsi reporté leurs achats habituels dans les commerces physiques sur les achats e-commerce, notamment pour les produits de première nécessité.

3) Le nombre de sites e-commerce explose

nombre sites e commerce

En France, on dénombrait plus de 190 000 sites marchands en ligne (FEVAD) en 2019 et les experts tablaient sur 10 0000 sites supplémentaires en 2020, faisant dépasser la barre des 200 000 en 2020. 

La crise sanitaire a déjoué tous les pronostics et ce sont 17 400 sites supplémentaires qui ont vu le jour en 2020, portant le total de sites e commerce à 207 400.

A titre de comparaison, on compte plus de 300 000 points de vente de commerce de détail en France (même si la crise devrait entraîner un certain nombre de fermetures de commerces physiques). Les sites marchands pèsent donc de plus en plus dans la balance du commerce global, bien que de nombreux magasins physiques ont aussi leurs sites marchands en ligne. 

4) E commerce France : quel futur après le COVID-19 ? futur ecommerce covid

Indéniablement, l’un des impacts les plus importants, sinon le plus important, sur les chiffres de l’e-commerce France sera le Covid-19.

Alors que les gouvernements du monde entier ont fermé la majorité des magasins et ont mis en place des confinements et couvre-feu pour limiter les mouvements de la population et la propagation du coronavirus pendant des mois, de plus en plus de personnes ont eu recours aux achats en ligne pour acheter leurs produits.

Selon l'enquête de la Fevad avec Médiamétrie “e-commerce et confinement”, les achats en ligne se sont accélérés depuis le confinement. Près de la moitié des individus interrogés (44,8 %) ont effectué au moins un achat au cours des 7 derniers jours. Parmi eux, 90 % ont même passé 1 à 3 commandes par semaine.

Plus de 9 acheteurs sur 10 (94,3 %) se sont même déclarés satisfaits de leurs achats et de la livraison. 85,8 % ont opté pour la livraison à domicile.

Jeff Bezos, le géant du e-commerce Amazon a déjà vu sa fortune augmenter de près de 24 milliards de dollars avec la demande accrue des clients pour les produits et services d’Amazon, et ce malgré la fermeture pendant plusieurs jours des entrepôts Amazon en France.

Les experts prédisent que l’impact du coronavirus ne sera pas seulement un coup de pouce à court terme pour l’e-commerce en France, mais qu’il restera là, même après Covid-19. En effet, les gens pourront s’être habitués à la praticité et au confort offerts par les commandes et les livraisons à domicile, ainsi que par les paiements en ligne sans contact, susceptibles d’engendrer un changement permanent dans les comportements, en faveur des achats e-commerce. 

On parlait il y a peu de la question : faut-il ouvrir un commerce physique en France ? Si vous avez ce rêve, vous pouvez toujours vous y accrocher, mais votre démarche devra être clairement “phygital” pour avoir un commerce durable. Il faut maintenant avoir sa boutique visible dans les rues et en ligne pour augmenter ses chances d’acquisition client et de rétention. 

Les études de marché e-commerce se rejoignent pour dire que le marché du e-commerce en France et dans le monde sera le plus grand bénéficiaire de l’épidémie du coronavirus. Les taux de pénétration de l’e-commerce, qui sont actuellement de 15%, devraient passer à 25% d’ici 2025 (MarketWatch, 2020). Cela représente une augmentation de 67% en cinq ans.

5) Les achats sur mobile en hausse achats mobiles ecommerce

Les derniers chiffres e-commerce en France témoignent d’une autre tendance à la hausse : les achats via un mobile. Le m commerce ne cesse en effet de progresser et devrait être majoritaire d’ici très peu de temps.

Le bilan ecommerce France montre que les achats mobile représentent aujourd’hui 22 % du chiffre d’affaires des sites e-commerce. Cette part monte même à 35 % pour les sites leaders.

L’étude OpinionWay pour Proximis de mars 2021 sur les Français et le commerce mobile révèle par ailleurs que :

  • Près d’1 Français sur 2 (48 %) fait aujourd’hui des achats via son mobile
  • 1 Français sur 3 (34 %) achète via son mobile au moins une fois par mois
  • Les achats les plus fréquents sur mobile sont les achats alimentaires (grandes surfaces), vestimentaires (mode/habillement) et sur des sites e-commerce généralistes
  • 42 % utilisent leur mobile pour rechercher des informations avant de faire un achat

Enfin, ce sont surtout les Français les plus jeunes qui achètent en ligne via leurs smartphones. Chez les 25 à 34 ans, 63 % utilisent leur mobile pour effectuer des achats. 

6) La recherche vocale dans l'e-commerce augmente recherche vocale ecommerce

Les achats vocaux se développent de plus en plus.

57 % des Français comptent sur les assistants vocaux type Google Home ou Alexa pour faciliter leurs courses, c’est-à-dire pour effectuer des achats par la voix. Cette tendance du e commerce France a gagné en popularité depuis 2014, quand Amazon a lancé son assistant vocal – Echo. 

Alors que le shopping vocal en est encore à ses débuts, ce chiffre e-commerce nous montre qu’il deviendra de plus en plus populaire dans les années à venir. Pour les entrepreneurs e-commerce, la recherche vocale risque de bouleverser la manière de rechercher des consommateurs sur Google. Par exemple, si on tape actuellement “âge Joe Biden”, dans le futur on dictera à notre assistant “Quel est l’âge de Joe Biden”. Ce qui peut profondément changer les résultats et les pratiques SEO dans les années à venir.

7) E commerce France : l'importance des réseaux sociaux

Le nombre d’acheteurs via les réseaux sociaux augmente rapidement. Les médias sociaux ont en effet changé nos vies quotidiennes, y compris la façon dont nous achetons avec l’introduction du social shopping. Avec les boutons “Acheter” sur Facebook et Instagram, il est désormais possible d’acheter directement sur les réseaux sociaux.

Ainsi, une étude YouGov de novembre 2020, montre que 31 % des Français ont déjà acheté un produit via un réseau social. Cette proportion monte à 38 % chez les 18 - 34 ans.

Les e-commerçants ont bien compris le potentiel des réseaux sociaux. C’est pourquoi, 80 % d’entre eux y ont recours à des fins commerciales (étude Oxatis/KPMG.) 

Les chiffres réseaux sociaux évoluent également de façon fulgurante en 2021, avec des acteurs qui se renforcent et émergent, tels que le réseau social TikTok. 

C’est une excellente opportunité pour les boutiques e-commerce d’améliorer leur présence sur les réseaux sociaux, et de promouvoir leurs produits sur Facebook et Instagram afin d’inciter à l’achat. Les consommateurs étant de plus en plus addicts aux réseaux sociaux, les entreprises e-commerce peuvent s’appuyer sur les influenceurs Instagram pour renforcer leur visibilité auprès de leur public cible, et augmenter vos abonnés Instagram, futurs acheteurs.

La publicité sur les réseaux sociaux est aussi un formidable moyen de faire du retargeting et de ramener les utilisateurs sur votre site. Grâce au Pixel Facebook, vous pouvez promouvoir un nouveau produit à une personne ayant déjà visité votre site et utiliser des listes lookalikes pour cibler d’autres personnes avec les mêmes centres d’intérêts que vos utilisateurs. 

De plus, avec des plateformes comme Shopify, les entreprises peuvent facilement associer leurs boutiques en ligne à leurs médias sociaux et faciliter ainsi les achats. 

Dernière fonctionnalité en date, l’application de partage de vidéos Tik Tok permet l’intégration de liens commerciaux dans son profil ou dans ses vidéos. Cela signifie que les utilisateurs qui cliquent sur le lien seront redirigés vers l’URL dans TikTok lui-même sans avoir à quitter l’application pour accéder au site e-commerce.

Les réseaux sociaux agissent donc comme des canaux d’inspiration et permettent aux marques d’être découvertes tandis que les utilisateurs parcourent leurs flux. 

L’impact des réseaux sociaux dans les tendances et les chiffres e-commerce ne fait qu’augmenter. C’est pourquoi, les entreprises e-commerce ont tout intérêt à centrer leur stratégie réseaux sociaux sur le shopping.

8) L'impact des achats responsables sur le marché du e-commerce en France e commerce en france achats responsables

Dans les chiffres e commerce France les plus récents, il y a les préoccupations environnementales des Français. Parmi ceux qui achètent en ligne, 53 % déclarent tenir compte des enjeux environnementaux, éthiques et responsables pour effectuer leur achat.

La majorité d’entre eux (94 %) se disent prêts à trier et/ou à réutiliser les emballages de leurs commandes pour réduire l’empreinte environnementale du e-commerce.

La consommation verte est donc en hausse et les entreprises e-commerce doivent en tenir compte en s’assurant que leurs pratiques soient durables et respectueuses de l’environnement. De nombreux entrepreneurs du web reversent de l’argent à des associations pour atteindre une neutralité carbone par exemple. 

Il peut s’agir de proposer aux acheteurs le regroupement de commandes pour limiter les livraisons, de privilégier le made in France, ou encore la livraison en point relais. Si vous faites du dropshipping, vous pouvez créer des relations avec des fournisseurs locaux qui vous permettront de faire du dropshipping en France de manière éthique. Vous pouvez également approvisionner vos produits auprès d’organisations de commerce équitable. 

Les Millenials sont les plus acquis à ces causes. Parmi les 18-34 ans, 6 acheteurs en ligne sur 10 se déclarent particulièrement concernés par ces enjeux. 

Les consommateurs se sentent plus responsables de la planète, ce qui augmente la responsabilité des marques pour répondre aux attentes écologiques de leurs clients.

9) Le nouveau rôle de l'Intelligence Artificielle dans l'e-commerce ecommerce et intelligence artificielle

Les dépenses des marchands mondiaux en Intelligence Artificielle (IA) atteindront 7,3 milliards de dollars par an d’ici 2022, contre environ 2 milliards de dollars en 2018 (Statista, 2018). 

Ces acteurs du e-commerce cherchent en l’IA de nouvelles opportunités pour accroître la personnalisation de l’expérience client. Ce chiffre e-commerce nous montre que les détaillants sont prêts à investir massivement dans des outils qui les aideront à améliorer leurs services aux clients et à leur donner un avantage concurrentiel. 

Une étude e commerce France menée par KPMG et la Fevad a identifié 5 champs d’application de l’IA pour l’e-commerce en France :

  • La personnalisation et l’amélioration de l’expérience client
  • La gestion robotisée de la logistique et des stocks pour les commerçants
  • La recherche visuelle (lire ci-dessous)
  • La gestion des bases de données des « marketplaces »
  • Les chatbots pour gérer les demandes des clients et les assister virtuellement

Parmi les autres domaines où l’IA sera utile aux détaillants, citons les prix et les remises optimisés pour l’IA, ainsi que les prévisions de la demande.

Le rôle de l’IA va se renforcer dans les années à venir, car les détaillants investissent dans l’amélioration de domaines tels que le service client ou une meilleure compréhension des réactions des clients au produit ou au service acheté. L’expérience client pour les business e-commerce ne pourra qu’en être améliorée. 

Pour votre activité, vous avez peut-être déjà installé un chatbot sur votre site ou boutique en ligne. Plusieurs applications permettent aussi de faire de même sur votre page Facebook via l’outil Messenger. Cela peut vous faire gagner du temps mais n’oubliez pas également l’utilité d’un service client humain et vraiment à l’écoute de ses clients. Vous pouvez par contre utiliser un chatbot pour diffuser largement vos derniers articles ou ajouts produits, comme une sorte de newsletter chat !

Pour rester compétitif, il est important de rester attentif à l’évolution de ces pratiques d’Intelligence Artificielle appliquées au e-commerce.

10) La Réalité Augmentée transforme l'expérience d'achat réalité augmentée ecommerce france

D’ici 2022, plus de 120 000 magasins utiliseront les technologies de Réalité Augmentée, offrant une expérience d’achat beaucoup plus riche (Apptrace, 2020). L’adoption de la Réalité Augmentée dans l’e-commerce en France va être favorisée par les employés du commerce de détail ainsi que par les acheteurs en ligne. 

En effet, l’une des principales préoccupations des internautes lors de leurs achats en ligne est l’incapacité de voir le produit, et de l’essayer. La Réalité Augmentée aide à combler cette lacune et permet aux acheteurs en ligne de mieux visualiser les produits qui les intéressent. 

En effet, les expériences de Réalité Augmentée peuvent changer la façon dont les clients en ligne perçoivent les produits qu’ils ont l’intention d’acheter. Parmi les applications e-commerce de Réalité Augmentée, citons l’essayage virtuel. Grâce à sa caméra, l’utilisateur pourra essayer le produit sélectionné, ce qui est déjà le cas, par exemple, avec l’essayage 3D de lunettes de vue.

Le marché du e-commerce en France pourrait être bouleversé par cette technologie dans les années à venir. C’est pourquoi, les entreprises e-commerce qui auront été les premières à expérimenter la Réalité Virtuelle se démarqueront de la concurrence via l’amélioration de l’expérience de leurs clients. Parmi les pionniers, on peut citer l’enseigne Sephora, qui misait sur la Réalité Augmentée dès 2018 avec une campagne innovante.

Offrir des expériences plus personnalisées aux consommateurs, en leur permettant de tester des produits comme ils le feraient en boutique physique, ne pourra qu’être favorable aux achats en ligne. 

11) La personnalisation : l'avenir du E commerce France personnalisation e-commerce

La personnalisation est devenue la clé d’une expérience clients réussie. Parmi les derniers chiffres du e commerce France, le rapport Salesforce sur la “puissance de la personnalisation” affirme que “la personnalisation produit en ligne génère 24 % de commandes supplémentaires, et génère 26 % du chiffre d’affaires e-commerce”.

De plus, 74 % des spécialistes du marketing pensent que la personnalisation a un impact « fort » ou « extrême » sur l’amélioration des relations avec les clients en ligne (Evergage, 2018).

Pour rappel, l’expérience client représente l’ensemble des interactions qu’un utilisateur va avoir sur un site e-commerce. L’objectif est d’assurer une expérience la plus fluide possible, pour que l’internaute trouve ce qu’il cherche rapidement, sans effort et qu’il garde une vision positive de votre site e-commerce ou de votre landing page. Une expérience positive, fluide et rapide, augmentera votre taux de conversion. En plus de devenir client, l’internaute sera fidèle et recommandera votre boutique à ses proches. 

La personnalisation consiste donc à proposer au client des produits qui correspondent à ses besoins. Tout au long du parcours client, votre site e-commerce devrait suggérer à l’utilisateur des produits en phase avec ses achats précédents, et ses recherches.

Les sites e-commerce investissent donc dans des techniques de personnalisation pour améliorer toujours plus l’expérience d’achat en ligne. Cette expérience peut aussi inclure la personnalisation des messages qui sont envoyés via emailing. En privilégiant une communication personnalisée avec vos clients, en leur offrant des remises pertinentes et en interagissant avec eux via, par exemple, du contenu vidéo, vous contribuerez à offrir une meilleure expérience d’achat et à renforcer le lien avec vos clients.

12) E commerce France : la reconnaisance d'image va booster les ventes e-commerce en france reconnaissance d'image

L’un des nombreux obstacles au e-commerce est de devoir vendre des produits à des consommateurs qui ne peuvent pas interagir physiquement avec celui-ci. C’est là que la “reconnaissance visuelle” entre en jeu. L’image et le marketing visuel sont des facteurs essentiels de succès d’une activité e-commerce.

En bref, la reconnaissance d’image est la nouvelle génération des visuels statiques habituels. Au lieu d’utiliser de simples photos de vos produits pour vendre en ligne, la reconnaissance d’image propose de générer de nouveaux visuels sur la base de ce qu’ont déjà vu les consommateurs. Vous pouvez donc leur proposer un produit équivalent ou similaire à un produit qu’ils auraient pris en photo dans une boutique ou une vitrine. Cette nouvelle expérience visuelle participe de l’Intelligence Artificielle, comme vu précédemment. 

La reconnaissance visuelle devient lentement mais sûrement une partie intégrante de l’e-commerce. De nombreuses startups se développent dans l’univers e commerce France chaque année. Dans le monde, la reconnaissance d’image devrait passer de 20,19 milliards de dollars en 2018 à 81,88 milliards de dollars en 2026 – marquant un taux de croissance annuel de 19,6% (MarketWatch, 2020).

À l’heure actuelle, environ 75% des internautes aux États-Unis recherchent un contenu visuel avant d’effectuer un achat. 

Pourquoi analyser le marché e commerce France ? 

Avec son développement, le marché ecommerce France devient de plus en plus compétitif. Pour garder une longueur d’avance sur la concurrence et quelle que soit la maturité de votre activité en ligne, les chiffres e-commerce sont à surveiller constamment. 

En tant qu’entrepreneur web ou dropshipper, vous savez qu’il est primordial de bien analyser son marché avant de se lancer. C’est en analysant ces chiffres e commerce France et d’autres habitudes de consommation des français en détail que vous allez pouvoir choisir une niche dropshipping, tester vos produits et générer des ventes. Si vous vous lancez dans d’autres pays, il est important également d’analyser les chiffres e-commerce sur chacun de ces marchés. 

Vous pouvez pensez par exemple que le marché algérien est intéressant, mais seulement 3 % des habitants ont une carte bleue et moins de 5 % des Algériens payent leurs achats en ligne (ils commandent régulièrement en ligne, mais payent à la livraison souvent en cash). Nous vous recommandons de consulter le Digital report pour avoir les chiffres principaux du e-commerce dans tous les pays du monde.

Mais une étude plus poussée devra être effectuée avant de vraiment se lancer sur un marché à l’international. En effet, les chiffres réseaux sociaux et autres usages internet (ordinateur vs mobile par exemple) peuvent changer en fonction du pays et avoir un large impact sur votre plan marketing. 

Pour assurer le succès futur de votre boutique en ligne, analysez ces chiffres e-commerce pour mieux les intégrer au moment opportun et booster votre activité. 

Conclusion

Avec les progrès de la technologie et les changements de comportement des consommateurs, vous devez garder un œil sur ces chiffres e-commerce en France et dans le monde en 2021. Quelle que soit la tendance de l’e-commerce que vous décidez d’adopter, faites-le dans le but d’améliorer l’expérience d’achat de vos clients et de renforcer une relation durable avec eux. 

Cette année 2021, marquée par une digitalisation des activités traditionnelles du commerce, est propice pour faire passer votre activité e-commerce au niveau supérieur. Alors inspirez-vous de ces dernières tendances du marché e commerce France pour propulser votre boutique en ligne !

Résumé – Les 12 chiffres E commerce France à connaître en 2021 

Voici un résumé des chiffres E commerce en France pour 2021 :

  1. Les ventes e-commerce sont passées de 57 milliards en 2014 à 112 milliards d’euros en  2020, soit une croissance fulgurante de 96,5 % . 
  2. Le e-commerce représente aujourd’hui 13,4 % du commerce de détail.
  3. 17 400 nouveaux sites e-commerce ont vu le jour en 2020.
  4. Le taux de pénétration de l’e-commerce, actuellement de 15 %, devrait passer à 25% d’ici 2025. Cela représente une augmentation de 67 % en cinq ans.
  5. 48 % des Français effectuent aujourd’hui des achats e-commerce depuis leur mobile.
  6. 57 % des Français comptent sur les assistants vocaux pour  faciliter leurs courses.
  7. 31 % des Français ont déjà acheté un produit via un réseau social .
  8. 53 % des cyberacheteurs français déclarent tenir compte des enjeux environnementaux, éthiques et responsables pour effectuer leur achat.
  9. Les dépenses des marchands mondiaux en Intelligence Artificielle (IA) atteindront 7,3 milliards de dollars par an d’ici 2022, contre environ 2 milliards de dollars en 2018 (Statista, 2018). 
  10. D’ici 2022, plus de 120 000 magasins utiliseront les technologies de Réalité Augmentée, offrant une expérience d’achat beaucoup plus riche.
  11. La personnalisation produit en ligne génère 24 % de commandes supplémentaires, et génère 26 % du chiffre d’affaires e-commerce.
  12. Dans le monde, la reconnaissance d’image devrait passer de 20,19 milliards de dollars en 2018 à 81,88 milliards de dollars en 2026 – un taux de croissance annuel de 19,6%.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Êtes-vous enthousiasmé par ces chiffres e-commerce en 2021 ? Ou vous laissent-ils songeur ? Faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous !

En lien