Dropshipping Maroc : le parcours et les conseils de Mounaim pour lancer son activité

Audrey Liberge Success stories

Temps de lecture : 9 min commentaires

Pour beaucoup, le digital est une nouvelle opportunité pour les personnes qui souhaitent se lancer à son compte. Mais pour certains entrepreneurs comme Mounaim de Dropshipping Maroc, le marketing digital est leur fond de commerce depuis déjà de nombreuses années. 

Mounaim s’est d’abord lancé dans l’affiliation en 2002 alors qu’il avait alors 17 ans. Il venait d’apprendre l’importance de l’acquisition de leads à l’école. Il a poursuivi ses études de marketing et a ensuite créer son agence digitale NoLimit au Maroc en 2008. 

Après plusieurs années passées à développer son agence digitale avec ses collaborateurs, il a également décidé de se lancer en dropshipping à titre personnel il y a 5 ans. 

Mounaim a maintenant 36 ans et est à la tête de plusieurs business en ligne en plus de son agence. Ce qu’il aime par dessus dans l’entrepreneuriat, c’est être libre de créer ce qu’on veut et de tester de nouvelles choses. 

Se lancer dans l’e-commerce peut être compliqué, surtout quand on vient d’un pays du Maghreb comme le Maroc, ou le commerce en ligne est beaucoup moins généralisé. Mounaim aide sa communauté à comprendre le marché du e-commerce et ses opportunités via des formations et sa chaîne Youtube Dropshipping Maroc.

Vous cherchez actuellement à lancer votre activité dropshipping depuis le Maroc ? Ou vous cherchez juste quelques conseils ou témoignages pour booster votre business ? 

Comment faire du dropshipping au Maroc ou à l’étranger ? Mounaim est revenu avec nous sur son parcours et partage ses conseils pour construire un business en ligne sur le long terme. 

Découvrez des milliers de produits à vendre en ligne. Sans engagement ni carte de crédit.

Téléchargez Oberlo dès maintenant. C’est gratuit.

Devenir entrepreneur et lancer une agence digitale 

Depuis tout petit, Mounaim savait qu’il voulait devenir son propre patron. Après avoir travaillé sur plusieurs projets digitaux en parallèle de ses études et s’être formé en acquisition de trafic, il réalise son rêve et lance son agence digitale en 2008. 

Spécialisée dans la création de site web, l’acquisition de trafic, le référencement Google, et les publicités Adwords ou réseaux sociaux, l’agence No Limit accompagne plusieurs clients en France ou au Maroc et emploie actuellement 5 personnes. Elle propose aussi des formations en dropshipping animées par Mounaim. 

C’est en travaillant sur la stratégie digitale de clients en e-commerce que Mounaim se décide à se lancer lui-même dans le commerce en ligne et le dropshipping. Dropshipping Maroc est sur le point de naître ! 

Ses débuts en dropshipping 

En 2015, il commence à créer quelques boutiques sur WordPress, car il a l’habitude d’utiliser cet outil pour la création de site web avec son agence. Mais il se rend vite compte que ce n’est pas l’idéal pour lancer des boutiques de manière simple et rapide. 

Il trouve finalement son bonheur en créant une boutique en ligne sur Shopify et en utilisant Oberlo pour trouver des produits gagnants. 

Comme de nombreux dropshippers en herbe, il se lance d’abord sur le marché de niche animaux de compagnie. Il génère quelques ventes, mais décide de quitter cette niche car il veut vendre des produits de meilleure qualité. 

Il se tourne ensuite vers des produits électroniques tels que Airpods ou montres connectées.

Au fil de ses créations de boutique, Mounaim lie aussi des liens avec des agents et fournisseurs en Chine. Il préfère rapidement faire du stock dès qu’il trouve des produits de qualité et rentables qu’il désire vendre sur le long terme. La relation avec ses fournisseurs et ses agents est pour lui indispensable pour avoir un business sérieux en dropshipping. Avoir un petit stock lui a permis aussi de mieux faire face à la crise du Coronavirus, car il a pu anticipé la fermeture de certaines usines et ainsi avoir quand même un stock de produits pour tenir pendant la crise et le confinement en Chine. 

Depuis plusieurs années, ce sont ses agents qui testent les produits qu’il commercialise, car il ne peut pas se faire livrer facilement des produits au Maroc pour les tester soi-même. 

Alors qu’il menait son business dropshipping au départ en solo, il a maintenant intégré des employés de son agence dans son activité e-commerce (pour le design produit, marketing, acquisition de trafic). Contrairement donc à Business Dynamite qui mène en parallèle son activité de startuper et de e-commerçant, Mounaim a fusionné ses deux activités et l’agence a donc pour mission de développer la stratégie digitale de ses clients mais aussi ses propres sites e-commerce. 

En 5 ans de dropshipping, Mounaim a lancé plus de 50 shops et testé de nombreux produits. Grâce à ses compétences précieuses en acquisition de trafic, plus d’une quinzaine d’entre eux ont bien marché et 3 ont cartonné avec un chiffre d’affaires conséquent. Parmi elles, il a lancé une boutique de Print On Demand qui continue de tourner et de lui rapporter gros. 

Une marque de Print on Demand

Parmi ses projets entrepreneuriaux, Mounaim avait envie de créer une marque de vêtements en Print on Demand. Le POD fonctionne comme le dropshipping, mais à la différence que l’entrepreneur a vraiment une démarche de création produit, car c’est lui qui crée les designs de ses vêtements. Il s’associe ensuite à une entreprise de Print On Demand comme Printful pour imprimer des T-shirts, des mugs ou des casquettes dès qu’un client passe commande sur sa boutique. Ainsi, comme pour le dropshipping classique, aucun stock de produit n’est nécessaire pour se lancer.

Mounaim ayant des compétences en design et des graphistes qui travaillent avec lui, il décide donc de lancer sa boutique de print on demand qui vend des T-shirts dans l’univers d’une de ses passions. Cette boutique POD fait partie de ses grands succès e-commerce et continue à lui apporter un chiffre d’affaires régulier. 

La naissance de Dropshipping Maroc

Mounaim a commencé à faire des formations en marketing et e-commerce fin 2018. D’abord en présentiel dans son agence, il filme ensuite une formation en ligne sur le site de l’agence car ces formats physiques lui prenaient beaucoup de temps et d’énergie. 

Mounaim n’était pas forcément prêt à lancer sa chaîne Youtube Dropshipping Maroc. Il préférait rester discret en ligne et ne pas forcément afficher son visage quand il donnait ses conseils en e-commerce. Il décide finalement de lancer Dropshipping Maroc après plusieurs demandes de la part de sa communauté. Mais également pour répondre à un besoin : certains jeunes marocains veulent se lancer dans le dropshipping car ils sont attirés par cette idée d’argent facile, mais il n’existe pas de vrai contenu sur les techniques marketing à mettre en place pour lancer un business en dropshipping et réussir tout en étant au Maroc. 

Mounaim lance donc sa chaîne Dropshipping Maroc fin 2019. Il enchaîne les vidéos en français et en arabe sur Dropshipping Maroc et réunit une communauté qui rassemble plusieurs nationalités, avec en majorité des personnes vivant au Maghreb. Sur sa chaîne Dropshipping Maroc, il enseigne à sa communauté plusieurs leviers marketing comme la maîtrise des publicités Facebook, la gestion d’une boutique sur Shopify et l’ajout de produits via Oberlo, le SEO et les Analytics, l’emailing, ou encore les publicités Adwords. 

“L’important, c’est de diversifier ses sources de trafic et réduire ses coûts. Toujours dans l’optique de donner toutes les clés à un entrepreneur pour qu’il devienne e-commerçant sur le long terme et qu’il ait un business rentable, mais aussi dont il peut être fier”.

Dropshipping Maroc : Tester encore, apprendre toujours, rester humble et curieux de tout

Contrairement à certains dropshippers qui proposent des formations et publient de nombreux résultats de leurs boutiques en ligne, Mounaim ne partage jamais de chiffres sur sa chaîne Dropshipping Maroc. 

“Je préfère ne pas partager mes résultats, car cela peut-être indécent, surtout par rapport à ma communauté au Maroc avec certains entrepreneurs qui sont encore dans une situation financière compliquée quand ils commencent mes formations. Je préfère ne pas vendre de rêve aux gens, et leur enseigner des techniques et des méthodes pour se lancer. Si on vient dans ce business, je ne veux pas que ce soit pour l’argent. C’est plutôt pour l’amour de la chose, de l’e-commerce et de la relation client”. 

Ce qui le rend le plus fier dans son travail au quotidien c’est d’aider certaines personnes à trouver leur voie, à leur faire découvrir que faire de l’e-commerce c’est possible même en vivant au Maroc. C’est aussi de leur apprendre de nouvelles pratiques marketing, de partager ses connaissances. Et de continuer à apprendre soi-même bien sûr. 

“J’aime toujours tester de nouvelles choses, changer de business… sinon je m’ennuie !”

Mounaim aime commencer à construire à partir de rien et monter son business en puissance, comme il l’a fait avec Dropshipping Maroc et ses formations. Il ne le fait pas pour l’argent mais pour le plaisir. Il continue à chercher de nouveaux secteurs à expérimenter et a récemment commencé à investir dans l’immobilier. 

Dropshipping Maroc : quel marché cibler ? 

Faire du dropshipping au Maroc, en France ou ailleurs ? 

Les opportunités du numérique et du e-commerce peuvent être un véritable booster de croissance pour le Maroc. Non seulement pour les personnes qui veulent gagner une indépendance financière ou pour avoir un complément de revenu. 

Mais peut-on faire du dropshipping au Maroc ? C’est ce que beaucoup de dropshippers Marocains – mais aussi étrangers – se posent. Le marché du e-commerce se développe au Maroc, mais il n’est pas encore assez mature. Alors qu’on compte plus de terminaux mobiles que d’habitants au Maroc (43 millions de mobile pour 36 millions d’habitants, chiffres Digital Report 2020) et plus de 16 millions de Marocains que l’on peut cibler via des publicités Facebook, seulement 2% de la population effectue des achats en ligne. 

Seulement 0,2% des Marocains ont une carte bancaire. Et les internautes qui ont du pouvoir d’achat et une carte bancaire n’ont pas encore assez confiance dans l’achat en ligne. Ils préfèrent le cash on delivery qui permet de payer à la réception de la marchandise. Si on veut lancer une boutique en ligne, les solutions de paiement en ligne sont encore peu nombreuses et trop réglementées. Il est difficile d’avoir une validation du Centre Monétique Interbancaire pour les sites internet marocains. 

Faire du dropshipping Maroc ou du e-commerce classique dans les pays du Maghreb n’est pas impossible, mais beaucoup plus compliqué et il est souvent nécessaire de passer par des sites tiers comme Jumia au Maroc ou Ouedkniss en Algérie. 

Mounaim recommande donc de cibler d’autres marchés comme la France ou les Etats-Unis. Cela dépend aussi de votre maîtrise de la langue française ou anglaise. Vous pouvez toujours cibler d’autres marchés à l’international si vous ne connaissez pas bien la langue mais il faudra vous associer avec des traducteurs, des freelances rédacteurs web ou des personnes sur place pour monter votre business et votre contenu. Vous aurez beau appliquer toutes les techniques marketing à la lettre, vous ne générerez pas de ventes si votre site contient des fautes de grammaire ou d’orthographes.

Les conseils de Dropshipping Maroc pour réussir

Malgré tous les conseils et techniques qu’il partage avec sa communauté, Mounaim estime qu’environ 40% de son audience ne franchit jamais le pas. Car ils se rendent compte que travailler sur un ordinateur plusieurs heures par jour n’est pas fait pour tout le monde, comme le fait d’être indépendant. Mais aussi car perdurer dans le métier nécessite de sérieuses connaissances techniques et marketing. Que l’on apprend bien souvent sur le tas, à force de persévérance, de curiosité et de veille quotidienne. 

Mounaim conseille à toutes les personnes qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat et le e-commerce de ne jamais rien lâcher, et que même si les débuts peuvent sembler compliqué, on arrive avec le temps à acquérir toutes les connaissances et développer un business qui permet de se surpasser. Finalement, ce n’est pas les compétences qui comptent, mais le fait de ne jamais lâcher prise, de s’organiser, de se créer une routine. 

mounaim dropshipping maroc

Une routine que Mounaim aime casse de temps en temps pour se lancer de nouveaux projets ! N’hésitez pas à suivre Dropshipping Maroc sur Youtube pour tout savoir sur le dropshipping si vous vous lancez depuis le Maroc ! 

Vous souhaitez en savoir plus ?