Chômage : comment trouver un emploi rapidement ?

Audrey Liberge Créer une entreprise

Temps de lecture : 9 min 0 commentaires

Le COVID-19 a des conséquences significatives pour de nombreux salariés. Il provoque en effet une importante récession économique. Selon le FMI, le taux de chômage en France devrait dépasser les 10,4 % en 2020. Dans ce contexte, vous êtes peut-être confronté à une situation de perte d’emploi, de chômage technique ou de chômage partiel. En plus de l’impact sur vos revenus, cette situation peut générer de l’anxiété. La période est en effet très incertaine et les conséquences économiques pourraient être durables. 

Que faire quand on est au chômage ? Comment trouver un emploi ? Dans cet article, nous vous livrons des conseils pour remonter la pente et rebondir.

Découvrez des milliers de produits à vendre en ligne. Sans engagement ni carte de crédit.

Téléchargez Oberlo dès maintenant. C’est gratuit.

Garder le moral au chômage

Le chômage ou le manque d’activité professionnelle en chômage partiel peut être particulièrement difficile à vivre. Le travail joue un rôle capital dans notre société, qui valorise encore les carrières stables, le sacrô-saint CDI, l’entrepreneuriat et la réussite sociale. Lorsque l’on est confronté à une période d’inactivité, on peut se sentir inutile ou rejeté par la société. Pire, ne plus trouver de sens ou avoir peur de l’avenir. Les personnes au chômage souffrent souvent de déprime et parfois de dépression. Pour garder le moral, il faut apprendre à gérer ses émotions.

Rester optimiste malgré le chômage

Avant toute chose, il est nécessaire de faire le deuil de sa vie professionnelle d’avant. Une perte d’emploi peut générer un sentiment d’injustice. Plutôt que de penser à ce que vous avez perdu, considérez les opportunités : du temps pour vous, la possibilité de réfléchir à vos envies et peut-être même d’enfin trouver votre voie. Si vous venez de perdre votre emploi avec la crise actuelle, vous savez que ce n’est pas du tout à cause d’un manque de compétences. C’est juste la faute à pas de chance. 

Voyez les choses du bon côté et profitez de ce temps pour prendre du recul sur votre carrière.  C’est peut-être le bon moment pour vous reconvertir ou améliorer votre situation professionnelle actuelle. Les mots sont aussi importants : la plupart des Américains n’utilisent pas le mot “unemployed” mais souvent l’expression “I’m in between two jobs”. Etre entre deux boulots ce n’est pas être au chômage, à l’arrêt dans sa carrière, mais en transition, en mouvement vers autre chose. Plutôt que de dire à votre entourage que vous êtes au « chômage », pourquoi ne pas indiquer que vous êtes « en transition » ?

Veiller à son bien-être

Pensez également à votre bien-être physique et mental. Pour cela, accordez-vous des moments de détente : une promenade, une séance de sport, un film ou une série, ou toute autre activité qui vous fait du bien. Vous pouvez aussi pratiquer la gratitude, ce qui vous incitera à vous focaliser sur les aspects positifs de votre vie quotidienne. Cette approche consiste à exprimer sa reconnaissance, par exemple en réfléchissant chaque jour aux petites choses qui vous ont procuré de la joie.

Rebondir quand on est au chômage

Une période de chômage peut vous obliger à revoir votre train de vie. Il existe des solutions pour minimiser l’impact de la situation en attendant de trouver un emploi.

Faire appel à son épargne si besoin

Comme beaucoup de Français, vous avez sûrement constitué une épargne de précaution, avec un livret A par exemple. Ce matelas de sécurité peut vous aider à passer le cap et vous permettre de payer votre loyer, vos crédits ou vos factures. 

Optimiser son budget

En cas de perte de revenus, il vous faudra probablement réduire vos dépenses. Un tableau Excel est un bon point de départ pour identifier vos postes de dépenses, ce qui est indispensable et ce qui est superflu. Il y a sûrement des choses auxquelles vous pouvez renoncer, comme des achats de vêtements par exemple.

Il existe également une multitude d’applications mobiles gratuites pour maîtriser votre budget, comme Mint. De nombreuses banques proposent également des solutions de gestion de budget vous aidant à mieux gérer vos finances personnelles.

trouver un travail rapidement chomage

10 conseils à suivre pour trouver un emploi rapidement 

Après une perte d’emploi, il est important de se remettre en selle. Une grande question se pose : comment trouver du travail rapidement ? Pour y parvenir et sortir du chômage, travaillez sur plusieurs axes en même temps.

1. Garder le contact avec ses collègues

Vous avez sûrement noué des liens forts avec vos collègues ou anciens collègues. N’hésitez pas à maintenir le contact par exemple via LinkedIn. Même si les échanges virtuels ne remplaceront pas les conversations autour de la machine à café, ils vous aideront à vous sentir connecté. Vos anciens collègues peuvent également vous conseiller et vous soutenir dans votre recherche d’emploi. Le réseau est l’un des meilleurs moyens d’accéder à de nouvelles opportunités. N’hésitez pas à demander des recommandations à vos collègues pour votre futur poste, qu’il soit en tant que salarié ou en tant qu’indépendant. 

2. Maintenir une activité professionnelle

Il existe de nombreuses options pour garder un pied dans le monde professionnel en étant au chômage ou au chômage technique. Vous pouvez proposer vos services à une association, faire des missions en freelance ou participer à des meet-ups et autres événements professionnels en ligne. Vous pourrez ensuite valoriser ces expériences, par exemple lors d’un entretien d’embauche.

3. Actualiser ses profils sur les réseaux sociaux ou lancer son blog

Pensez à mettre à jour les informations fournies sur vos profils LinkedIn et Twitter. Les entreprises ont pour habitude de consulter les profils des candidats sur les réseaux sociaux. Il est important de vous présenter sous votre meilleur jour. Veillez aussi à la cohérence des informations fournies d’un réseau social à l’autre. Cette période d’inactivité peut aussi être le bon moment de lancer votre propre site ou blog. Vous pouvez parler de votre passion ou de votre expertise. Si vous êtes un professionnel du marketing par exemple, cela peut vous aider d’écrire des articles sur votre marché pour montrer vos connaissances dans le domaine. Cela contribuera à votre personal branding et pourra générer du trafic utile si vous souhaitez ensuite vous lancer en indépendant. Si votre trafic devient intéressant, vous pourrez ensuite obtenir un complément de revenu en passant par l’affiliation

4. Rester informé sur le marché du travail 

Suivez les tendances de votre secteur et tenez-vous au courant des actualités en attendant de trouver du travail. De cette manière, vous serez en confiance pour échanger avec des recruteurs. Vous pourrez par ailleurs démontrer que vous êtes un candidat solide, avec une bonne connaissance des problématiques et des enjeux de votre métier. Consultez régulièrement les sites et blogs de référence. Vous pouvez également vous abonner à des newsletters.

5. Développer de nouvelles compétences

Mettez à profit votre période de chômage pour acquérir de nouvelles compétences. Cela peut vous permettre de renforcer votre expertise et de vous positionner sur de nouveaux postes. Il existe un grand nombre de cours en ligne pour vous former depuis chez vous ! Des sites comme Udemy ou LinkedIn Learning en particulier proposent un large catalogue de formations autour de la gestion d’entreprise, du marketing et du digital. 

Autre moyen de vous former : lire les grands classiques sur l’innovation et le management. Certains de ces ouvrages fournissent des conseils très concrets. Pôle Emploi vous donne également la possibilité d’accéder à des formations présentielles, avec un financement partiel ou total.

6. Estimer sa valeur

Autre axe de travail pendant un épisode de chômage : définir votre valeur sur le marché. Cela vous aidera à établir des prétentions salariales réalistes et cohérentes. Vous pouvez vous baser sur des sites web comme Indeed ou Glassdoor pour connaître les fourchettes de rémunération de votre secteur.

Etudiez également le volume d’offres d’emploi. S’il y a peu de demande pour des profils comme le vôtre, il vous faudra peut-être travailler sur vos compétences ou envisager une reconversion.

7. Travailler sur son CV

Mettre à jour son CV est l’une des choses les plus importantes à faire quand on perd son emploi. Avoir un CV à jour, moderne et percutant est en effet indispensable pour séduire des recruteurs. La lettre de motivation est également un grand classique. Préparez un texte que vous pourrez adapter à chaque candidature. 

Pensez aussi à faire des recherches sur l’entreprise avant de postuler. Cela vous aidera à comprendre le contexte et vous permettra de faire une bonne première impression en entretien !

8. Penser hard skills & soft skills pour trouver un travail 

Tous les recruteurs ont ces mots à la bouche ces derniers temps. Avoir des compétences (hard skills) c’est bien, mais ce qui fera vraiment la différence, ce sont vos soft skills. Autrement dit, la manière dont vous travaillez, votre savoir-être, qui est tout aussi important que votre savoir-faire. Le recruteur va vouloir savoir si vous allez bien vous intégrer, vous entendre avec l’équipe, manager, être force de proposition, etc. Donc n’hésitez pas à mettre en avant votre personnalité lors de votre candidature, car elle peut souvent faire la différence. Grâce à vos soft skills, vous pouvez aussi plus facilement changer de voie. Ce bagage de soft skills est très personnel et n’a rien à voir avec vos compétences techniques. 

9. Réaliser une veille des nouvelles offres d’emploi

Enfin, pour trouver du travail, soyez attentif aux évolutions du marché. Consultez régulièrement les offres sur les sites de recrutement et job boards, les pages carrières des entreprises et les réseaux sociaux professionnels. C’est en multipliant les sources que vous pourrez accéder à de nouvelles opportunités !

10. Être actif dans sa recherche pour trouver un emploi rapidement

N’hésitez pas à ouvrir votre profil LinkedIn et à faire savoir que vous êtes en recherche active. Contactez votre réseau, ajouter des recruteurs RH de votre secteur à votre réseau, postulez à toutes les offres qui sont en adéquation avec vos compétences. Plus vous multipliez vos prises de contact, plus vous avez des chances d’être recontacté. 

Alors, prêt(e) à vous lancer dans votre nouvelle vie ? Voici un petit récapitulatif des 5 étapes clés à suivre pour trouver un travail.

Comment trouver un emploi ?

  1. Mettez à jour votre CV et montrez votre personnalité dans vos prises de contact
  2. Boostez votre profil LinkedIn avec vos hard & soft skills
  3. Entretenez votre réseau
  4. Formez-vous et développez de nouvelles compétences
  5. Soyez engagé et proactif dans votre recherche de travail 

Lancer son entreprise après une perte d’emploi 

Se retrouver au chômage peut aussi être l’occasion de se rendre compte que vous n’êtes pas fait pour un emploi salarié avec des contraintes horaires strictes. Vous n’étiez pas très épanoui dans votre emploi précédent ? Et si vous deveniez votre propre patron ? 

Plutôt que de vous mettre à la recherche d’un nouvel emploi, vous pouvez envisager de lancer votre entreprise. Profitez de cette période de chômage pour créer votre activité et devenir auto-entrepreneur. C’est aussi le cas si vous êtes salarié, cela peut être une activité additionnelle pour générer un complément de revenu. Procédez par étapes :

Choisir un business model

Si vous débutez dans l’entreprenariat, il est préférable d’opter pour un business en ligne avec des coûts de démarrage faibles. Les entreprises en ligne sont beaucoup plus faciles à lancer, et vous n’avez pas besoin d’être à proximité de vos clients pour leur vendre vos produits ou services.

Vous pouvez par exemple créer une boutique dropshipping, avec la mise en place d’une vitrine en ligne. Avec ce modèle, les commandes que vous recevez sont gérées par vos fournisseurs, vous permettant de vous concentrer sur le marketing de vos produits auprès de votre cible. Les fournisseurs prennent en charge l’ensemble du processus de préparation et d’expédition des commandes. De ce fait, vous n’avez pas besoin d’un gros budget pour vous lancer !

D’autres activités comme rédacteur ou graphiste indépendant sont aussi très accessibles, à moindre coût. Si vous n’avez pas vous-même les compétences, vous pouvez faire appel à des freelances bon marché sur des plateformes internationales d’outsourcing. 

Pour plus d’inspiration, découvrez nos 30 idées de création d’entreprise qui vous feront gagner de l’argent.  

Autofinancer son projet

Avant de vous lancer, il vous faudra réunir des fonds. Vous pouvez décider d’adopter une démarche de bootstrapping et faire appel à vos économies personnelles. Mais il y a d’autres manières de s’autofinancer et vous n’avez pas forcément besoin de beaucoup d’argent pour vous lancer en dropshipping !

Voici quelques idées :

  • Demander de l’aide à sa famille et à ses amis : si vous voulez vous lancer dans la rédaction freelance par exemple, vous pouvez avoir besoin d’argent pour vous acheter un ordinateur portable. Pour réunir la somme nécessaire, vous pouvez vendre des services à des personnes que vous connaissez, en indiquant qu’ils seront fournis plus tard. Ce système de prévente est une bonne option pour collecter de l’argent rapidement.
  • Capitaliser sur ses biens : vous avez peut-être de l’équipement que vous utilisez rarement, comme du matériel photographique. La location de ce matériel peut être une source de revenus réguliers. La demande est forte car il est souvent plus rentable de louer un objet qui servira peu plutôt que de l’acheter. Les services de location entre particuliers ont le vent en poupe, avec de nombreux sites spécialisés comme Kiwiiz

Réunir son équipe et se lancer

Si on est souvent seul au début d’une aventure entrepreneuriale, n’hésitez pas à voir plus grand. Car pour faire grandir votre business plus vite, il vous faudra être épaulé ! Vous pouvez par exemple faire appel à un assistant virtuel, qui peut vous soulager de tâches basiques et répétitives.

Pour des missions spécifiques, vous pouvez aussi employer des stagiaires ou des freelances. Des sites comme Upwork et Fiverr vous donnent accès à des milliers de freelances dans le monde entier.

Voilà, vous avez toutes les clés en main pour lancer votre entreprise et devenir votre propre patron. A vous l’autonomie et la liberté !

Maintenez le cap pour sortir du chômage

Même si vous ne trouvez pas tout de suite du travail, il est important de ne pas dramatiser. Se retrouver au chômage est une situation difficile. Mais plutôt que d’en voir les aspects négatifs, considérez les possibilités. C’est une occasion unique de réévaluer votre situation professionnelle et vos ambitions. 

Cette période vous permettra peut-être de trouver un emploi qui correspond mieux à vos compétences et à vos envies ou pourquoi pas de lancer votre propre business, à plein temps ou pour disposer d’un complément de revenu. Beaucoup d’entrepreneurs se sont lancés alors qu’ils étaient au chômage. 

Quel que soit le chemin que vous empruntez, gardez le cap ! Essayez de voir le positif dans tout ce que vous traversez. Une période de chômage, comme une période de confinement,  peut être une chance : celle d’apprendre sur vous-même, de prendre du recul, d’améliorer votre vie et d’explorer des opportunités nouvelles.

A vous de jouer !

 

Découvrez des milliers de produits à vendre en ligne. Sans engagement ni carte de crédit.

Téléchargez Oberlo dès maintenant. C’est gratuit.

Vous souhaitez en savoir plus ?